Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

CouillerotGilles Couillerot. Dans une vie antérieure, lisez les années 1990, il était fou de rock et chanteur dans un groupe berruyer baptisé Vendredi 13. Qui eut son heure de gloire; des groupies vieillissantes en parlent encore... Plus tard, après avoir délaissé sa raquette de tennis qu'il maniait au demeurant assez bien, et être tombé dans un verre de vin révélateur, Gilles Couillerot se retrouva à Moulins, derrière le comptoir d'une cave à vins ... naturels. L'aventure dura dix ans, de 1999 à 2009. Depuis le début de cette année, Gilles Couillerot est revenu au pays pour sonner le Tocsin, toujours avec son associé Jacques Flouzat, autre fou de vins naturels, qui devrait figurer dans cette rubrique prochainement... Le Tocsin, c'était le nom d'un journal qui militait jadis, dans le Languedoc, contre les vins frelatés... Ainsi est baptisée leur nouvelle cave, située juste en face le marché couvert Saint-Bonnet, un lieu probablement unique dans la région Centre, qu'anime avec enthousiasme Gilles Couillerot. On aime et le bonhomme, et sa passion, et ses certitudes. 

- Le déclic ou le premier verre? C'était un dimanche soir, il fallait que je rentre à Paris mais mon copain Marc-Antoine Chaussard, le guitariste de Vendredi 13, m'a demandé de rester dîner car il avait à me faire goûter des vins que son oncle, le célèbre pianiste Georges Pludermacher, lui avait offert. Parmi le lot de bouteilles, il y avait une quille de Jean-Louis Chave, Hermitage 1976. On a goûté, ça a fait tilt dans ma tête et je suis tombé dedans...

- La devise ? Le bon vin ne nuit pas à la santé et la modération est fatale.

- Le meilleur souvenir de dégustation? C'est un souvenir récent. Nous étions quatre copains et nous avons ouvert la Cuvée Genèse, blanc 1999, du Domaine Les Jardins d'Esmeraldins de Xavier Caillard, paysan-vignron à Brézé dans le Maine-et-Loire ... Chut !!!!!!!

- Cave ou armoire, combien de bouteilles ? Une cave perso mais je ne sais pas combien de bouteilles, le vin étant fait pour être bu, on le boit.

- Les coups de cœur du moment ? Puisqu'il en faut trois allons-y... La Cuvée Pirouette 2007 en magnum du Domaine de Fontédicto de Bernard Bellahsen à Fontarèche, près de Caux, dans l'Hérault. 100% carignan. Trop rare ... Et à 25 euros.  Ensuite, la Cuvée les Gruches 2008 du Domaine Gérard Marula, Touraine AOC, 100% cabernet franc, fin précis, pointu, profond. Et à 16 euros. Et la Cuvée le Petit Têtu du Domaine Jean-Marie Berrux, à Meursault, AOC Bourgogne, 100% chardonnay, fin, élégant, profond, minéral et croquant en même temps. Dans les 19 euros. Et je pourrais aussi citer les vins des Domaines Lapierre, Courtois, Viret, Chausard ... 

( Cave le Tocsin. 36, rue Édouard-Vaillant à Bourges. Tél. 02.48.65.00.58. www.letocsin.com )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article