Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Audouze2.JPG

François Audouze. Depuis plus de trente ans, ce retraité de l'industrie collectionne les vins anciens que l'on peut retrouver sur sur son blog, les Carnets de François Audouze, ou dans son livre, Carnets d'un collectionneur de vins anciens (Éditions Michalon). Il possède dans les quarante mille bouteilles et en a ouvert des milliers, des millésimes antérieurs à 1945, dont le plus vieux est un 1769... Avec son cercle du Wine Dinners, il organise aujourd'hui des dîners autour de bouteilles rares, dîners à propos desquels il écrit ceci sur son site: « J'ai l'expérience d'avoir ouvert moi-même toutes les bouteilles que j'ai bues, ce qui me permet de les présenter sur table d'une façon idéale. Amateur de grandes tables, j'ai tissé des liens d'amitié avec les plus grands chefs qui créent les menus de mes dîners au plus haut niveau gastronomique, avec des accords mets et vins insurpassables. » Ses réponses ...

- Le déclic ? Le premier verre ? Le déclic des vins anciens est venu avec Climens 1923 qui a complètement changé ma vision du vin.

- Une devise ? Tout doit être fait pour que les vins anciens soient bus de leur vivant. Tarder à boire ces trésors doit être évité.

- Le  meilleur souvenir de dégustation ? Montrachet Bouchard 1865. J’avais en bouche, communiquée à mon cerveau, une de ces manifestations de la perfection absolue. C’est comme si une lumière s’allumait dans tous mes sens pour dire : " C’est ça. C’est ça le but ultime. C’est le goût parfait ". L’impression dura une demi-minute. Ce fut comme une apparition. Je fus réellement tétanisé l’espace d’un instant. Rien autour de moi n’existait que ce choc gustatif de perfection.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Plusieurs caves, plus de quarante mille bouteilles.

- Les trois coups de cœur du moment ? 

- Salon 1982 : le romantisme de Salon en cette année délicate

- Montrachet Domaine de la Romanée-Conti 2005 : une bombe d'arômes

- Chambertin Armand Rousseau 1990 : la perfection du bourgogne

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bialas 24/04/2012 03:38

François Audouze...sans doute l'Amateur hédoniste qui disserte le mieux autour des vins et et des mets y associés!
Les vins ainsi décrits nous viennent en quelque sorte à la
bouche...
Merci François pour ce partage convivial dans une résurection constante de tant de vins tirés de l'oubli et la création de l'Académie des Vins Anciens qui leur fait la
fête !

fourgeot 20/04/2012 16:59

Cher M. Dumanoir soit vous avez des preuves de ce que vous avancez et vous portez plainte soit vous n'en n'avez pas et cela s'appelle de la diffamation. Je vais donc supprimer votre commentaire de
mon blog...