Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

septime.jpg

Monsieur Septime. Il n'est pas le héros du film le Grand Restaurant de Jacques Besnard, mais le créateur du site consacré au monde du vin, mistelle.fr, ainsi sous-titré : l'abus de pesticides est dangereux pour la santé. Au moins, on sait où l'on va... Il est aussi le co-auteur, avec Laurent Baraou, du Guide de l'alter-vin, sorti fin août. Parlez-nous de vous, Monsieur Septime : « Plus du tout jeune fringuant mais toujours alerte. Mes fils y veillent. J'écris sur le vin et je fais aussi de la formation professionnelle à destination de cadres. J’utilise le détour. J’illustre des cas de management à l’aide de l’histoire de certains vignerons transformée en étude de cas pour l’occasion. Histoire de faire passer le tout, on en profite pour déguster ».  Merci pour ces réponses et ce joli ... portrait.

- Le déclic ? Le premier verre ? Il n’y a pas eu de déclic mais une longue progression et une prise de conscience. D’abord la bière, suite à un séjour de six mois aux Pays-Bas, après le thé et ensuite le vin.

- Le premier verre ? Champagne ! Bien sûr.

- Une devise ? " Il faut choisir : se reposer ou être libre", de Thucydide.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Une belle soirée avec Lilian Bauchet du Château des Bachelards, pour le beaujolais nouveau. Nous étions soixante-quinze, il y a avait du cochon de lait. Un ami cuisinier et un autre pâtissier étaient venus parfaire le repas, le tout pour un prix modique. Les participants étaient tombés sous le charme du vin primeur, Lilian aux anges. On a pas mal picolé. Une véritable soirée conviviale et très cosmopolite (Américains, Japonais et Coréens étaient de la fête). Malgré un faible rendement prévu pour les prochaines vendanges, on remet tout de même ça cette année.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Une armoire tombée en panne au bout de trois ans. C’était censé être le haut de gamme. Donc actuellement je suis plutôt dans l’expectative après avoir vider les bouteilles pour vider l’armoire. Cette panne à redonner le sourire à ma facture d’électricité.

- Les trois coups de cœur du moment ?

Je sors d’une dégustation des vins de Loire, j’ai adoré :

-      Clef de Sol Blanc 2011 de la Grange Tiphaine. Un magnifique chenin qui ne doit rentrer dans aucune catégorie. Le vin "n’est pas droit" et évolue constamment dans le verre mais aussi en bouche. On a vraiment l’impression qu’il vous raconte une histoire et cela vous donne envie de la dérouler et peut être de la réécouter en ouvrant une seconde bouteille ...

-      Le Pitrouillet blanc 2011 de Clément Barraut, à Savennières. Un nez expressif plutôt sur la poire williams, une bouche bien équilibrée et suffisamment tendue pour vous donner envie de vous resservir.

-      Domaine de La PerrièreLes Moines Noires / Réfractaire 2010, Vin de pays d'Urfé. Un vin bien fait légèrement épicé, marque du gamay. J’aime bien les vignerons qui essayent de redresser des appellations qui n’ont pas survécu à la médiocrité et qui y arrivent. Le vin est un peu cher pour être bu maintenant. Les vieilles vignes sans doute. Je pense qu’il serait intéressant d’y revenir d’ici quelques années pour voir comment il a évolué. Il y a dans cette bouteille un beau potentiel.

 

Commenter cet article