Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

domi degustDominique Jouanin L'autre soir, soirée Vin et Peinture de la société berruyère Immo Revente. Pour la peinture, les œuvres très colorées d'Olivier Clavaud, peintre et sculpteur à Osmery dans le Cher ( link ). Et, pour le vin, les flacons de Jocelyne Robin (Château la Lagune de Mercey à Saint-André-de-Cubzac) et de Dominique Jouanin (Château les Roches à Cars) .
Dominique Jouanin est né à Sancerre et conserve beaucoup d'attaches dans le Berry. Il a sillonné pendant plus de dix ans les routes de la Champagne berrichonne avant d'arriver dans le Bordelais en 2003 pour conseiller les viticulteurs de la Gironde afin de « diminuer les intrants liés à la protection du vignoble ».
En janvier 2008, il reprend le Château Les Roches, exploitation de plus de onze hectares sur la commune de Cars, appellation Blaye, Côtes de Bordeaux.« À cinquante ans, après une expérience professionnelle riche et diversifiée dans le monde agricole, la passion pour le vin a eu le dernier mot, explique-t-il. Il a fallu apprendre. Mon amie Jocelyne Robin, m'a appris à tailler la vigne, à ne pas faire n'importe quoi, et c'est plutôt bien réussi...» Dès le premier millésime, sa cuvée Les Roches Croquées 2008 est repérée par la Revue du vin de France et par différents guides.
Le domaine produit aujourd'hui trois vins: les Roches Croquées ( 68% merlot, cabernet sauvignon et malbec), Château les Roches ( merlot pour 60% et cabernet sauvignon) et Château Haut-Mazerolles (90% merlot et cabernet sauvignon).
En 2009, Dominique Jouanin entreprend une conversion biologique. « Normal, ajoute-t-il, j'ai passé quelques temps à donner des conseils aux viticulteurs, afin de faire comprendre que le Grenelle de l'environnement n'était pas une épreuve mais bien une chance.» Dominique Jouanin est notre Fou de vin d'aujourd'hui. On aime sa détermination, ses vins et sa façon d'en parler. Un vigneron chez les Fous ? Une fois n'est pas coutume.
 
-Le déclic . Je ne sais pas. Il me semble que j'ai toujours pensé qu'un jour j'élaborerai ce nectar. 
 - La devise ? Le vin le meilleur dans le pur respect du terroir, du consommateur et bien entendu du vigneron et de mes voisins, 
- Le meilleur souvenir de dégustation ? Dans une cave d'un viticulteur bordelais qui est aujourd'hui devenu un ami, j'ai du rester trois heures dans son chai à barriques à déguster différents assemblages dont un était d'une puissance considérable, une matière en bouche que l'on trouve peu, un  vrai plaisir. Allez, je vous donne le nom de cette cuvée: les Portes de l'AM, du Domaine du Bouscat de François Dubernard.
- Les trois coups de cœur du moment ?
. La cuvée Extra Version de Fabien Geoffrenet, un vin complétement atypique de l'appellation Châteaumeillant. 
. Des vins de l'Ariège faits par M. Babin, les coteaux d'Angraviès un vignoble relativement jeune mais travaillé en bio; j'ai bien aimé Roc des Maillols.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article