Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Cafe-et-Rouge.JPGDenis Huguet. Originaire de Saint-Amand (Cher), ce presque trentenaire a pas mal bourlingué avant de revenir sur ses terres. Éxilé en Normandie pendant toute sa jeunesse, Denis Huguet a suivi une formation hôtelière puis, après ses études, franchi la Manche, direction la Grande-Bretagne. Trois années en salle comme assistant sommelier dans quelques belles maisons, notamment dans un Relais & Châteaux. Suivent deux années à Edimburg avant le retour à Bourges en 2009, où on le retrouve dans la salle du Guillotin, le sympathique restaurant de la rue Jean-Girard. En février 2011, notre Fou de vin franchit le pas en rachetant le bar le Musée, rue des Arènes. Qu’il décore à son goût, murs gris et boiseries rouges, canapés, tables et chaises hautes. Qu’il rebaptise Caf'Et Rouge. Car le bistrot est ouvert de 8 heures du matin, café-croissant, à une heure tardive, avec une coupure dans l’après-midi. A l’heure des repas, Denis Huguet propose charcuterie et fromage, genre tapas, et des vins au verre, dont 50% de vins "nature" et bios. Et, chaque troisième jeudi du mois, il convie ses clients à une soirée dégustation autour de six vins et d’un petit mangement. Questions/réponses autour du bar...

- Le déclic ? Le premier verre ? J’ai d’abord le souvenir des repas de famille chez mes grands-parents où l’on avait parfois le droit de boire un peu de vin. Mais j’ai franchement eu le déclic pendant mes études puis pendant mon stage dans un Relais & Châteaux en Grande-Bretagne et au fil des dégustations avec le sommelier Dominique Baduel. C’est lui qui m’a vraiment mis le nez dedans…

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Une dégustation au Hambletown Hall à Oakham, près de Rutland, dans le centre de l’Angleterre. Il s’agissait de vins italiens, des chiantis, des barolos, j’ai découvert des vins exceptionnels. J’ai aussi le souvenir d’un porto magnifique, Dow’s 1983, l’année de ma naissance, sublime.

- La cave ? Combien de bouteilles ? Je commence seulement, je n’ai pas encore eu le temps de m’occuper de ma cave sérieusement, mais j’ai quelques bouteilles d’un peu partout.

- Les trois coups de cœur du moment ?

. D’abord un quincy, la cuvée Sucellus du Domaine Tatin, millésime 2008. Puissant en arômes, voilà un sauvignon qui change de certains autres passés en barrique. Ici elle n’est pas trop présente, le vin est facile à boire, un peu sur des arômes surmûris, c’est très bon. 

. Ensuite la cuvée Petit Journal 2007 du Domaine de Rapatel, vigneron du Gard très réputé dans le milieu des vins "nature". Un vin de table puissant, profond, envoûtant de par ses arômes. A boire à l’apéritif ou en mangeant, mais à petites lampées, car, avec ses 15 degrés, il cogne un peu…

. Enfin, un cheverny, la cuvée Point du jour 2008 de Philippe Tessier, goûté au domaine. C’est un assemblage de pinot noir, dominant, et de gamay, très différent des autres vins de l'appellation, sur le fruit, souple tout en ayant beaucoup de corps. Je l’adore à l’apéro  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article