Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Invignez-vous---2.jpg

Livre. Après trois jours d'abstinence et de thé vert, on ne rit pas, je me suis remis à boire... Et j'ai donc ouvert une bouteille de reuilly rouge (Domaine Vincent, 2011), pour déguster le dernier chapitre de l'excellent livre de Jacques Dupont, Invignez-vous ! (Éditions Grasset. 9,90 euros). Histoire de dire, aux hygiénistes de tout poil, à ce bon monsieur Évin, au renard argenté Jospin, sous le gouvernement duquel a été adopté la loi éponyme, aux Battel, Got, Cahuzac et aux membres de l'Association nationale contre l'abus des boissons alcoolisées, que je suis solidaire du manifeste signé par le Monsieur Vin du magazine le Point ... En cent quarante pages, l'auteur de Choses bues règle son compte à tous les empêcheurs de débouchonner tranquille... Mais attention, il ne s'agit pas seulement d'un gros billet de mauvaise humeur, l'ancien électron des radios libres sait de quoi il cause, son livre est parfaitement documenté, les arguments et les chiffres des ligues anti-alcooliques, détricotées; la loi Évin, présentée pour ce qu'elle est, c'est à dire inefficace dans sa lutte contre l'alcoolisation des jeunes, notamment. Comme Jacques Dupont, nous sommes un certain nombre à nous ...invigner et à nous indigner, par exemple avec la pétition pour que le vin entre au patrimoine culturel et gastronomique protégé français... Objectif : que la loi Évin face le distinguo entre alcool et vin. Une promesse du candidat Sarkozy venu boire un verre de sancerre sur le Piton, pendant sa campagne de 2007. On sait ce qu'il en advint... Et il est à craindre que rien ne change au « pays des grand crus où la loi Évin interdit toute publicité et toute communication portant sur le plaisir du vin, alors que celui-ci représente la seconde rentrée de devises...» Sauf, peut-être, si nous faisons pression auprès de la représentation nationale...

En attendant, signez la pétition, interpellez vos élus et ... Invignez-vous ! avec Jacques Dupont.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article