Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Moi.jpg 

 Chantal Sarrazin. Sur son blog, joliment baptisé Mademoiselle Mistral, cette enfant du Sud parle des vins et de la cuisine de Provence. Mais pas que, puisqu'elle a participé à la première phase du dernier Wine Blog Trophy, organisé dans le cadre du Salon des vins de Loire d'Angers. Elle se présente comme une « journaliste plutôt spécialisée dans le vin et l’agroalimentaire » qui « collabore avec plusieurs journaux du secteur depuis ma base, le Sud de la France ». « Fille de maraîchers, j’ai les deux pieds dans la terre, j’adore scruter les lieux où il y a de la nourriture, quels qu'ils soient, halles marchandes, marchés, supermarchés… J’aime par dessus tout bien manger ! » écrit-elle dans son introduction. Merci, d'avoir apporter un peu de vent du Sud chez les fous et folles de vin ...

- Le déclic ? Le premier verre ? Juste après le bac, avant j’étais sage. Je me souviens que c’était un vin blanc bu au bord de l’eau, il faisait beau, on mangeait des coquillages… J’ai trouvé l’accord délicieux, le vin était frais et pimpant, parfait avec le plateau qui se dressait devant nous !

- Une devise ? Ne jamais rien lâcher.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? À mes débuts, présentation du millésime par les vignerons de Condrieu à Condrieu. Des vins bruts de cuve, sans fard : une découverte ! J’étais avec Michèle Olivetti, œnologue d’Inter Rhône aujourd’hui à la retraite. On a fait le tour de tous les exposants, je "buvais" ses paroles. C’est la que j’ai rencontré Georges Vernay et que j’ai goûté Les Chaillées de l’Enfer… Découverte du viognier, notes de violette, d’abricot et cette sensation suave et fraîche. Voilà, ce fut la révélation ! Mon vin fétiche, à jamais je crois.

 - Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? J’ai une cave héritée de mon grand-père. Il a construit les bacs de rangement de ses mains. J’y suis très attachée même si elle n’est pas à la bonne température. Je n’ai quasiment que des côtes-du-rhônes et, dès le printemps, des rosés de Provence surtout et d’autres. Le petit dernier vient de rentrer, Château Trinqueverde à Tavel, qui modernise le genre de cette appellation. Au bas mot, je dirais une cinquantaine de bouteilles.

- Les trois coups de cœur du moment ?  

. Côtes-de-provence blanc, Château les Valentines: sur la fraîcheur, les agrumes et la minéralité. C’est l’année du blanc pour ce domaine qui fait de très beaux rosés également.

. A Contre Courant, le blanc en Vin de France signé Guillaume Gros, dont le vignoble se trouve dans le Luberon. Minéral, droit comme I, avec un beau volume et une belle longueur. Il est à base de grenache gris, une variété en voie de disparition.

. Domaine Roche Audran, côtes-du-rhône rouge, cuvée César. 100 % grenache vieux de 80 à 100 ans. Toute la volupté et la rondeur du grenache dans ce flacon, avec du fruit, du fruit… Sublime !


Commenter cet article