Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Jaquette_Reprint_IIIe.jpgMémoire. Les Éditions Féret viennent de rééditer le Bordeaux et ses vins de 1874, écrit par Édouard Féret, qui dirigea la maison jusqu'en 1909. Il s'agit de la troisième édition de cet énorme "dico" qui prétend  « donner un état exhaustif de la vigne et du vin en Gironde, durant la seconde moitié du XIXe siècle.»  Elle est le témoin du vignoble avant l'arrivée du phylloxéra (1870-1880), du mildiou (1878) et du black-rot (1878). On y trouve une typologie des rivières et des sols girondins ainsi que leurs différentes caractéristiques et incidences sur la production de vin, statistiques à la clé. Édouard Féret passe en revue les quelque dix-huit cépages de vigne rouge et les neufs cépages de vigne blanche, recense et étudie environ 318 communes girondines dressant ainsi une large vue d’ensemble de la Gironde peu de temps après le classement de 1855. De la pointe nord du Médoc à l’extrême sud de l’Entre-Deux-Mers, Édouard Féret parcourt quelque vingt territoires et en répertorie l’aspect des sols, les méthodes et usages de vinification. Ce faisant il recense plus de deux mille châteaux et quatre mille propriétaires. Bref, une vraie mine de renseignements pour tous ceux que l'histoire du Bordelais passionne. ( 60 euros)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article