Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

 

Benoit RoumetBenoît Roumet. Directeur du BIVC (Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre) basé à Sancerre et chargé de relations internationales pour Interloire. Et les vins des huit appellations du Centre lui doivent beaucoup. On aime sa disponibilité et sa façon de servir les vins ligériens.

Le déclic ? À parrtir de 1987, j’ai fait les vendanges à Quincy au Domaine Mardon et dès 1988, j’ai  participé aux vinifications et découvert le vin. Le virage était pris.

La devise ? Un vin n’est jamais meilleur que lorsqu’il est partagé avec des amis. Pour Audiard: " Les cons çà ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnaît."

Le meilleur souvenir de dégustation? Un liquoreux du Bordelais de chez Denis Dubourdieu, un des spécialistes du sauvignon blanc qui mériterait d’être en Centre-Loire. Certainement le plus beau liquoreux du Bordelais que je j’ai jamais bu. Toutes les dégustations avec Jacques Dupont (journaliste au Point). C’est à chaque fois un vrai bonheur de partager ses connaissances et son ouverture. Certainement le meilleur.

La cave ou l’armoire à vins ? Les cordonniers étant les plus mal chaussés, je profite de la générosité de mon propriétaire qui prête un coin de sa cave. J’ai à peu près deux cents bouteilles mais je les laisse souvent un peu trop vieillir.

Les trois coups de cœur ?

. Sancerre blanc 1996 – Cuvée Harmonie Vincent Pinard. Je ne suis pas un adepte de l’élevage en bois dans la région mais là c’était exceptionnel. Un exemple typique de la capacité de garde de certains vins blancs de notre région. 

Lafite Rothschild 1975 – ouvert par un ami pour me remercier d’un service. Je le remercie encore d’avoir ouvert cette bouteille avec moi. 

Les vins rouges « nouvelle vague » de Sancerre et de Menetou-Salon avec, entre autres, les Pellé, Gilbert, Mellot, Pinard, Vacheron, Minchin, Reverdy. Coup de cœur pour cette nouvelle génération qui va beaucoup faire parler d’elle.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article