Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Chinon-PhV.JPGPomerol-Pommard-Ph-V.JPGBourges. Pour mettre au point les derniers détails d'un prochain voyage, dont je vous laisse deviner la destination à la lecture du titre, réunion de travail autour d'un dîner vite-fait-bien-fait: potage de sucrine du Berry aux marrons et au foie gras (recette d'Alain Nonnet, du restaurant étoilé La Cognette à Issoudun) suivi d'une omelette aux pieds rouges (des cèpes, pas des indiens) et d'une mousse glacée aux fruits rouges. Trois bouteilles pour animer un peu les débats. Un chinon 2009 de Domaine des Forges, propriété de Christian Thibault, à Saint-Benoît-la-Forêt (Indre-et-Loire). Cabernet franc, bien sûr, et cabernet sauvignon, pour ce millésime souvent qualifié d'exceptionnel. Vin sympathique, fruité, discrètement poivron et violette, épicé, ample et rond. Ensuite le pomerol 2007 de Château Beauregard, propriété de dix-sept hectares appartenant au Crédit foncier et dont le fermage a été confié à Vincent Priou. Fiche technique: tri des raisins, macération en cuves inox et "malo" en barriques neuves, élevage de dix-huit mois en fûts dont 60% neuves chaque année, assemblage de merlot (70%) et de cabernet franc. Vin élégant un brin dandy, sur le cassis, le sous-bois, notes de grillé, légèrement épicé, qui pourra attendre encore quelques années. Enfin, le pommard 2008 de Château Génot-Boulanger, grosse propriété bourguignonne dont les vignobles s'étendent sur trente-deux appellations et quatre-vingt-douze parcelles. Fiche technique: parcelle de deux hectares, vendanges manuelles, macération longue, élevage de douze mois en fûts dont 30% de neufs. Nez encore très fermé, sur les fruits rouges, la griotte et des notes de torréfaction. On peut encaver en espérant qu'il soit plus disert dans quelques années...

Les petites lampées reviennent bientôt...

Commenter cet article