Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Deyrieux-Andre.jpg

André Deyrieux. Il a profité de ses vacances pour répondre au questionnaire des Fous de vin qu'il avait sous le coude depuis...des mois. Il faut dire que le reste de l'année, ce Marseillais est un hyper actif et que sa carte de visite est longue comme un jour sans... vin. Il a créé le magazine web de l'œnotourisme winetourismefrance.com en 2006. Depuis ce sont plus de 1.500 articles qui sont parus, concernant toutes les régions de vignes et d'œnotourisme de France. Winetourisminfrance.com est membre du réseau international de la Chaire Unesco, Culture et Traditions du Vin...

 André Deyrieux est également « consultant en matière de développement œnotouristique et expert en création de concepts et d'événements œnotouristiques, en communication narrative (story telling), et en déclinaison marketing des patrimoines vitivinicoles »... Il anime à ce titre journées, conférences et table-rondes... Il dirige la société Wine Tourism Media, est vice-président de l'association Rencontres des Cépages Modestes, fondateur de La Route des vins du Mont-Blanc, événement culturel des vignobles de Savoie, Suisse et Val d'Aoste et il enseigne dans les universités d'Angers, de Nîmes et de Suze-la-Rousse (Université du Vin). Sans oublier qu'il anime chaque année le Concours Bernard Magrez des sommeliers de montagne à Val d'Isère et qu'il est juré dans nombre de jury littéraires dont celui des Journées du livre et du vin de Saumur... Et qu'il trouve le temps de gérer plusieurs blogs et un compte Facebook sur lequel il affiche son slogan : « Ne pas boire nuit gravement à la santé ». Et il lui en faut, de la santé ... Voici ses réponses. Merci. 

- Le déclic ? Le premier verre ? On est en dans les années 1970. Mon père s’approvisionnait en brouilly et le mettait lui-même en bouteille. Je l’aidais pour le bouchon, la cire, l’étiquette... Sur la table, il y avait un verre Duralex, un Gigogne. Un peu plus tard, il y eut sur le mont les premières vendanges, et les premières vendangeuses.

- Une devise ?  J’aime beaucoup une phrase de Dutronc : « Je suis pour l’augmentation du goût de la vie ».

 

 - Le meilleur souvenir de dégustation ? Les dégustations que nous organisons - avec des vignerons précieux pour la biodiversité - dans le cadre des Rencontres des Cépages Modestes. Elles se passent dans l’Aveyron chaque mois de novembre, et c’est une vendange de cépages rares : ondenc, verdanel, assyrtiko, persan, romorantin, alicante, mornen… 

 

 - Cave ou armoire? Combien de bouteilles ?  Rien. Un coin du bar dans mon mas de Provence. Quelques souvenirs, quelques achats récents, quelques cadeaux… De quoi amuser les amis. Je consacre beaucoup plus de temps à découvrir ce que je ne connais pas qu’à "serrer" (comme dit Molière) dans une cave ce que j’ai trouvé sur les routes des vignobles… C’est à ce demander ce que je boirais si je n’étais pas winetrotter.

 

- Les trois coups de cœur du moment ?  En ce moment, je suis dans la renaissance des amphores, et des dolias, et j’ai découvert les cuvées Dolia ambrée de Philippe Viret, Phidias du Clos Romain et Un Jour sur Terre du Clos d'un JourDes fraîcheurs originales et lumineuses… Il faut se familiariser…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Durocher 09/05/2015 14:42

Cépages Modestes,Clos Romain et Clos d'un jour...mais tout comme moi.Par contre je suis beaucoup moins actif qu'André.