Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Sarraute-3-copie-1.jpg

Alain Sarraute. «Cher ami fou de vin, une promesse faite à Angélus, je ne pouvais la tenir qu’à l’heure de la messe dominicale ! » m'a-t-il écrit en préambule au questionnaire des Fous de vin. Promesse tenue, donc... Certains, n'est-ce pas Hervé (entre autres), devraient en prendre de la graine ... Voilà des années que je croise avec bonheur Alain Sarraute, autour d'une bonne table ou de jolies bouteilles... J'apprécie sa culture, son humour et sa faconde. Journaliste, il a passé vingt-six ans au Figaro, notamment comme chroniqueur vins, gastronomie et tourisme. Aujourd'hui, il continue au Figaro Magazine dans le même registre et collabore étroitement avec Enrico Bernardo, Meilleur Sommelier du monde 2004, pour tous ses ouvrages. Un grand merci, Alain, et à bientôt « pour de nouvelles aventures »...  

 -  Le déclic ? Le premier verre ? Le déclic… dès la maternité : je suis Bordelais, et ma famille possédait des domaines viticoles en Bordelais (Barsac et Castres). Mon premier verre : Château de Myrat 1924, le jour de ma première communion, une date parfaitement choisie…

-  Une devise ? Empruntée à Voltaire : "J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ".

- Le meilleur souvenir de dégustation ?  Au cours d’un reportage pour le Figaro Magazine, je demandais entre autres choses à de grands sommeliers quel était leur vin quotidien. Noël Bajor, chef-sommelier de la Société des Bains de Mer à Monte-Carlo, m’a servi le sien en carafe anonyme, et j’ai été ébloui : un simple Côtes de Provence du Domaine Sorin, à Bandol, vendu moins de dix euros TTC départ cave. La preuve que le vin est d’abord l’œuvre d’un homme.

-  Cave ou armoire ? Combien de bouteilles ? Les deux… L’armoire dans l’appartement, la cave au-dessous. Pour 1.500 bouteilles environ (y compris armagnacs, cognacs, whiskies, calvados, rhums…), cela n’est pas de trop.

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Château Palmer dans presque tous ses millésimes depuis 2000.

. Le millésime 2001 pour tous les bordeaux rouges : mésestimé après 2000, tout juste à son apogée, et encore pas mal de temps devant lui.

. Le coup de foudre : Château du Champ des Treilles, AOC Sainte-Foy Bordeaux. C’est le domaine familial de Jean-Michel Comme, directeur de Pontet-Canet. Autour de douze euros.

 

Commenter cet article