Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Vins-samedi.JPGBourges. Voyage terre-mer ce samedi midi tout en regardant le départ du Vendée Globe, qui est quand même autre chose que nos petites virées sur le voilier du Titi, notre marin préféré... Au menu, des couteaux (les coquillages), juste ouverts au four en compagnie d'un bar de ligne, les premiers avec une betterave et le second avec une poëlée de pieds de mouton (les champignons), de chanterelles d'automne (dites "tuyaux d'orgue") et de clitocybes améthystes (mousserons des bois violets), ramassés la veille en Sologne. Et pour accompagner tout cela, ni d'eau salée ni d'eau plate, foin du blanc, pas bon pour nos acides, mais du rouge : un minervois, Cuvée Réserve 2010 de Abbotts & Delaunay et un saint-émilion Grand Cru, Château Grand Corbin-d'Espagne 1998...

La Maison Abbotts & Delaunay est aujourd'hui conseillée par Fabrice Sommier, un des Fous de vin de ce blog, chef sommelier chez Georges Blanc, MOF 2007. La fiche technique indique que ce minervois est un assemblage de carignan et de syrah, provenant de différents terroirs, élevé pour 20% en bois neuf, pour 50% en fûts d'un vin et pour le restant en cuves inox. Un vin au caractère trempé, fruits noirs et réglisse, notes de cacao, gourmand et très volumineux, que nous avions choisi de servir un peu frais, sur les couteaux et la betterave crue à l'huile de noix. Le nez dans l'assiette et dans le verre ! On a failli rater le départ ... Le prix annoncé: 9,90 euros.

Ensuite le saint-émilion. Château Grand Corbin-d'Espagne est une jolie propriété de vingt-sept hectares, située sur le plateau de Pomerol, qui vient de se lancer dans la conversion bio (c'est pour 2013). Lisez son histoire dans le lien ci-dessus. Probablement dominé par le merlot, associé au cabernet franc, ce millésime 1998, a été ouvert dans la matinée, mais non carafé. Et il prit son temps pour s'ouvrir, j'allais écrire s'offrir... Du fruits noirs, des notes de sous-bois, de roses fanées et une bouche élégante mais manquant un brin de volume et d'intensité derrière le copain du Languedoc. Là encore, on aurait peut-être du faire l'inverse... 

Et le Vendée Globe dans tout ça ? Ils sont déjà en haute-mer...

Les petites lampées reviennent bientôt...


Commenter cet article