Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Archives

Publié par Alain Fourgeot

Du gamay, de la syrah volcanique et de la marsanne en petites lampées...

- BOURGES. Franck Chavy,  est l'un des Vignerons de l'année du Guide Hachette 2023. On avait déjà goûté, début novembre, quelques jours avant l'arrivée du beaujolais nouveau, son très bon morgon sans sulfite.  L'autre jour on a débouché une autre flacon provenant de cette même appellation, la cuvée Les Granites roses 2020, évidement issue du gamay, Coup de cœur du même guide qui lui en avait déjà attribué trois dans de précédentes éditions... « Celui-ci vient récompenser une belle constance en vinification, peut-on lire dans le guide. Maturité optimale des raisins, macération de vingt jours, entre autres, sont ici à l'œuvre. Des notes complexes de violettes, d'épices et de fruits bien mûrs montent au nez. Ample, soyeuse, généreuse, la bouche offre un grain de tanins de plus élégants et une superbe persistance. » Faut-il en rajouter ! Ben oui... Qu'on n'a pas trouvé la violette, zut, mais plutôt des fleurs de pots-pourris et des notes fumées !  ... Pour le reste on est d'accord, c'est bon. Précision du vigneron : « Ce morgon, élevé en cuves,  prend naissance sur l'une de nos meilleures parcelles, où l'on retrouve un sous-sol granitique riche en fer, qui se décompose progressivement en sable rose. »  13,50 euros le flacon. 

Du gamay, de la syrah volcanique et de la marsanne en petites lampées...

- Du gamay à la syrah... Joli découverte l'autre jour autour d'un zinc à vins, avec cette cuvée 45,3 2021 de la cave Desprat- Saint-Verny, un groupement issu de la fusion entre l'entreprise Desprat Vin et la cave Saint-Verny de Veyre-Monton... Soit le « premier metteur en marché des vins d'Auvergne et le principal producteur du Puy-de-Dôme » et une coopérative forte aujourd'hui de  soixante-cinq viticulteurs pour cette-soixante-quinze hectares.  De la syrah, donc, appelée en Auvergne, où elle se fait rare, le damas noir, issue de parcelles situés sur le 45e parallèle, sur « une terre volcanique unique au monde, en sol basaltique ». D'où le nom de la cuvée, fruit d'une fermentation en cuves. Au premier nez, au dessus d'une robe foncée, on sait où l'on est ! Au dessus d'une fumerolle ... qui s'échapperait d'une corbeille de baies noires bien mûres. Bouche fraîche, structurée, gourmande et légèrement poivrée. Un vrai vin plaisir. 

 

Du gamay, de la syrah volcanique et de la marsanne en petites lampées...

- Un dernier pour la route avec ce crozes-hermitage blanc 2020 dégusté le week-end dernier chez un ami fou de vins... nature !  Il est signé par Thomas Finot,  installé depuis 2007 sur le terroir du Grésivaudan, dans l'Isère, où il cultive, en bio, des cépages locaux comme la verdesse, le persan ou l'étraire mais aussi du pinot, du chardonnay, du viognier et de la marsanne, laquelle compose cette magnifique cuvée élevée en barriques... D'où ces notes évoquant les poires tapées à la vanille et la noisette grillée, le tout escorté de fleurs blanches, sous une belle robe or. Un réelle plaisir en bouche, ample, gourmande, tendre. Idéal à l'apéritif, pour accompagner quelques fines rondelles de truffes proposées sur des tranches de pain grillées et beurrées ...

Les petites lampées reviennent bientôt... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article