Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Publié par Alain Fourgeot

Semaine de la biodiversité dans les vignobles du Centre-Loire...

ÉCOLOGIE.  La seconde édition de la semaine de la Biodiversité se déroulera du 21 au 25 novembre sur l’ensemble du territoire des appellations du Centre-Loire. Une semaine de sensibilisation et de mobilisation de la filière viticole autour d'un objectif commun : préserver la vie de nos vignobles !

Demandez le programme ! 

. Nettoyons le vignoble. Du lundi 21 au vendredi 25.  Cette opération, organisée sur l'ensemble des appellations du Centre-Loire invite vignerons et locaux à prendre ensemble le chemin des vignes pour ramasser les déchets et se retrouver en fin de collecte pour partager un verre de vin du Centre-Loire.

. Végétalisation du sentier de randonnée entre Ménétréol-sous-Sancerre et Thauvenay. Mardi 22 novembre. Menée par les vignerons de l’appellation Sancerre, cette opération a pour objectif d’intensifier la diversité végétale et d’agir favorablement sur la conservation de la biodiversité aux abords des sentiers de randonnée. Ainsi, une réserve de biodiversité composée notamment d’arbres, de haies et de lavande sera implantée le long d’un des sentiers de randonnée les plus pratiqués du Sancerrois.

. Sensibilisation. Dans le cadre d’un cours de biologie, une classe de 5e du collège Claude-Tillier (Cosne-Cours- sur-Loire) étudiera l’impact de deux types d’agrosystèmes (un agrosystème conventionnel et un agrosystème biologique) sur la biodiversité et le développement de la vigne à travers une présentation co-animée par le vigneron Guillaume Barbier et leur professeur. En illustration et en complément, les élèves auront l’opportunité de construire des refuges à chauve-souris et de réintroduire des insectes auxiliaires comme les typhlodromes dans les vignes. Ils observeront ensuite tout au long de leur année scolaire, l’évolution de ces expérimentations en fonction des saisons et leur effet sur le développement de la vigne et de la biodiversité.

. A Reuilly, réintroduction d'éléments agroécologiques au théâtre de vignes, mercredi 23 novembre. Basée sur le principe de l’agroforesterie, cette action menée par les vignerons de l’appellation Reuilly a pour objectif d’associer une plantation sylvicole (arbres, haies...) à la plantation des vignes pour intensifier la diversité végétale, nourrir les sols et agir favorablement sur la conservation de la biodiversité.

. A Sancerre, atelier de greffage d'arbres fruitiers, jeudi 24 novembre. Suite au recensement des différentes variétés d’arbres fruitiers présents dans le vignoble sur la première édition de la semaine de la Biodiversité, l’appellation Sancerre propose cette année aux vignerons, un atelier de greffage qui leur permettra d’apprendre les techniques pour reproduire ces arbres fruitiers de manière naturelle, sans passer par l’achat.

. A Quincy, jeudi 24 novembre, journée de sensibilisation à la biodiversité et réintroduction d'éléments agroécologiques. L’appellation Quincy accueillera des écoliers pour une visite du Jardin labyrinthe de vignes qui s’accompagnera par une plantation de haies et d’arbustes afin de les sensibiliser à l’importance de préserver et d’entretenir la biodiversité dans les vignes. Côté vignerons, l’appellation proposera également une assemblée générale informative sur le thème de la biodiversité.

. Menetou-Salon, jeudi 25 novembre, conférence-débat sur le Plan national dépérissements du vignoble (PNDV) et 13 à 17 heures, en mairie. Cette conférence technique à destination des professionnels de la filière viticole du Centre-Loire traitera du phénomène complexe de dépérissement qui touche toutes les régions viticoles et affecte la productivité globale du vignoble et des moyens de lutte mis en place par la filière au niveau national et local. Intervenants : Anastasia Rocque, cheffe de projets PNDV, Sibylle Farine, maître de conférence à l’université de Haute-Alsace, Marie Thibault-Monget, conseillère et technicienne viti-oeno pour le Sicavac.

. Sancerre, chantier de restauration zone Natura 2000.  Le vignoble sancerrois est concerné par un site Natura 2 000 nommé  Coteaux calcaires du Sancerrois  qui abrite des milieux naturels et des espèces rares et fragiles à l’échelle européenne, comme les pelouses sèches calcicoles. Ces espèces sont souvent protégées à l’échelle nationale ou régionale. Leur préservation est donc un enjeu important. Tout au long de l’année, des journées sont donc consacrées au défrichement et à la restauration de cette zone afin que les pelouses calcicoles puissent continuer à vivre et se développer dans leur milieu naturel et qu’elles ne soient pas recouvertes par d’autres espèces de végétaux.

. Pouilly-sur-Loire, étude des terroirs. Le syndicat d’appellation de Pouilly travaille actuellement en partenariat avec l’un des programmes de Master de l’IUVV de Dijon et avec la société Adama sur une grande étude de leurs terroirs. Au travers de cette étude, des zones écologiques d’intérêt pour la viticulture ainsi que des zones sensibles seront identifiées afin d’aménager au mieux l’environnement paysager viticole et de préserver la biodiversité.​​​​​​​

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article