Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

PS. L'abus d'alcool est dangereux, à consommer avec modération. 

Publié par Alain Fourgeot

Des terres d'émotions en petites lampées et quelques cèpes...

BOURGES. Dîner entre copains l'autre soir autour des premiers cèpes, encore trop rares dans nos forêts. Des heures de marche pour un tout petit panier... Ce devrait être mieux dans les jours et les semaines à venir. 

Apéritif au champagne avec cette cuvée Terre d'émotion de Jean-Marc Charpentier, à Charly-sur-Marne, vingt-quatre hectares en biodynamie, dont  nous avons déjà dégusté quelques flacons autour de cette table. Aujourd'hui, place à ce blanc de noirs extra-brut, assemblage de pinot noir (80%) et de pinot meunier et de vins de réserve élevés en vieux fûts de chêne, champenois et bourguignons, élevé soixante mois sur lattes, dosé à 4,5 grammes. Derrière l'or d'une robe paille chatoyante et sous un nuage de bulles fines, un nez d'une grande expression aromatique, qui raconte des histoires de baies rouges, de grillé, de fruits secs, d'épices douces, de bouquet de fleurs. Bouche à la hauteur, volumineuse, racée, également bavarde, avant une finale très persistante qui laisse le palais en joie devant la bouteille déjà vide tant le plaisir a été bien partagé ! 43,50 euros. Faire le plein avant les fêtes ... 

Des terres d'émotions en petites lampées et quelques cèpes...

- Pour suivre, avec les cèpes autour d'une andouillette de canard du boucher du coin, une merveille ... cette cuvée Premier Cru les Vergelesses 2017 du Domaine Chanson, propriété de Champagne Bollinger, une des grandes maisons de la Bourgogne, avec ses quarante-cinq hectares en Premiers et Grands Crus autour des plus beaux villages de la Côte de Beaune, dont Pernan-Vergelesses, évidemment... Une robe grenat, un nez élégant et gourmand, évoquant les baies rouges et noires, des notes légèrement épicées et cacaotées, une pointe de vanille, une autre de noisette... Bouche volumineuse, juteuse, très fruitée, tannins fondus, remarquable longueur. Du bonheur ! 49 euros.

Des terres d'émotions en petites lampées et quelques cèpes...

- Plus bas et plus chaud ... avec ce côtes-du-rhône-villages Laudun 2020, Château de Bord, un des domaines de la famille Brotte, grand noms de l'appellation Châteauneuf-du-Pape. Trente-deux hectares à flanc de coteau, en terrasses, exposées plein Sud,  qui recèlent des fossiles de nombreux coquillages marins. Le tout est dominé par les ruines du château médiéval reconstitué sur l'étiquette de la bouteille. Plus chaud ? 15 degrés annoncés pour cet assemblage de grenache, élevé en cuves, de syrah et de viognier, élevés en barriques, après une macération de trois semaines. Robe sombre, nez épatant et solaire, des baies noires mûres, des notes de graphite, de sous-bois et de torréfaction. Bouche riche, ample, retour de fruits compotés, tanins enrobants, longueur vertigineuse. Parfait sur les andouillettes...12,50 euros.

Les petites lampées reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article