Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées d'un rayne-vigneau, le sec 2015 ...

BOURGES. Bien évidemment, on a déjà goûté ici plusieurs fois, dans plusieurs millésimes, et toujours avec bonheur, le sauternes de Château de Rayne-Vigneau*, Premier Grand Cru Classé, un des domaines phares du Sauternais qu'il domine depuis la commune de Bommes. Un vignoble de quatre-vingt quatre hectares d'un seul tenant sur un sous-sol de graves sablonneuses et des vignes d'une trentaine d'années en moyenne se répartissant entre le sémillon (74%), le sauvignon blanc (24%) et la muscadelle pour la part restante. 

Rayne-Vigneau vinifie  également depuis les années 1980 un vin sec. Issu du sauvignon blanc et provenant d'une petite parcelle de sept hectares dédiée. Il est vinifié en cuves bois de quatre-vingt hectolitres pour permettre un bétonnage sur lies. 

On a ouvert ce 2015 l'autre soir à l'heure de l'apéritif, pour escorter, notamment, une petite salade de calamars grillés relevée de quelques feuilles de mertensia maritima ... Très jolie robe brillante, remarquable nez, très intense, des fleurs, des agrumes, un peu d'épices et de sucre vanillé, des herbes froissées... Tout cela annonce une bouche réellement gourmande, pleine de douceur, légèrement saline et citronnée dans sa finale d'une sublime délicatesse. Et ça vaut dans les 13 euros...  

* Le château propose toute l'année de nombreuses formules d'œnotourisme avec visites des chais, dégustations de millésimes, ateliers d'arômes et de saveurs. Tout les détails sont sur ce lien : Œnotourisme

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article