Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Pineau d'aunis, mondeuse et cabernet franc nature en petites lampées...

- BOURGES. Chenin noir dans la vallée de la Loire ou en Californie, pineau rouge dans le Maine-et-Loire, plant de mayet dans la Sarthe, gros véronais en Loir-et-Cher, etc. Oui, plusieurs noms pour un seul cépage : le pineau d'Aunis, qui donne, dans les coteaux du Vendômois d'excellents rosés de soif, épicés, désaltérants et d'un rapport qualité/prix remarquable.  Vingt-huit communes autour des boucles du Loir, entre Vendôme et Montoire, une jolie route touristique à découvrir cet été, et 350 hectares de vignes dont 125 en AOP; dix vignerons en caves particulières et dix autres regroupés en sein de la Cave du Vendômois en 1929... voilà pour la carte d'identité de ce vignoble qui mérite le détour. Au retour de forêt, avec un joli panier de girolles, on a ouvert cette cuvée Le Cocagne 2020, distribuée par la cave,  vinifié à partir d'un pineau provenant d'une terroir silex et argile. Robe légèrement saumonée, nez évoquant les pétales de roses broyées, les fruits rouges mûrs, les épices douces et le melon d'Espagne. Acidulée, fraîche, épicée juste ce qu'il faut, croquante, la bouche s'étire longuement sur un registre fruité. Ça vaut six euros... Vin de soif et de plaisir !

Pineau d'aunis, mondeuse et cabernet franc nature en petites lampées...

- Direction la Savoie* et sa mondeuse avec cette cuvée Terres Brunes 2019 d'André et Michel Quenard, vignerons à Arbin. « Des vignes d'une quarantaine d'années, un sol de "terres brunes", argilo calcaire ferrugineux, sur de fortes pentes d'éboulis du village, des vendanges manuelles, grappes entières en macération de vingt jours, élevage en cuves et foudres, sans soufre ajouté à la mise, ni collage, ni filtration...» Voilà pour la technique. Et c'est un régal ! Sous une robe sombre aux reflets atramentaires, des notes florales, violette, de baies noires écrasées, d'épices, un peu de poivre blanc et de chocolat. Bouche énorme, dense, nature et désaltérante, tanins fins et longe finale fraîche.  Dans les 12 euros.

* Les vins de Savoie sont partenaires de la Paris Cheese and Wine Week qui se tiendra à Paris du 11 au 19 septembre.

Pineau d'aunis, mondeuse et cabernet franc nature en petites lampées...

- Retour en Loire avec cette Cuvée des Familles 2019 de Nicolas Arnou, néo-vigneron qui, après une formation d'ingénieur en électronique, a choisi de s'installer, en 2018, à Belleville-en-Layon (Maine-et-Loire) sur un domaine de dix hectares à... restructurer. Pour la technique  ? « Vinification naturelle sans aucun intrant, macération en grappe entière et vin travaillé en chai gravitaire ». Bref un vin très nature et un cabernet franc dont au moins 50% du volume est élevé un an en barrique. Jolie robe très sombre, nez net et ... franc, encore marqué par de légères notes d'élevage, de l'exotisme, du floral, un brin de poudre de vanille. Bouche pleine et ronde, bien structurée, des baies noires très mûres, une longueur bavarde et à coup sûr un joli potentiel de garde. On le trouve notamment à la cave berruyère Le Toxin de 17 euros...

Les petites lampées reviennent bientôt...

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article