Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Philippe Pujau, créateur de Caveasy, fou à cause d'un souvenir d'enfance...

Philippe Pujau. Il approche du demi-siècle et est passionné par le vin et la technologie. Philippe Pujau est le fondateur et président de Caveasy qui propose « une gamme de rangements connectés pour bouteilles de vin pour se simplifier le vin à la maison ».

« Avoir un stock de vin à la maison a toujours été pour moi une évidence, explique notre Fou du jour. Pouvoir avoir sous la main la bonne bouteille, adaptée à l’occasion, à partager avec des amis ou en amoureux est un des plaisirs de la vie. La gestion d’une cave par contre a toujours été pénible. Après avoir essayé de multiples solutions, comme aucune ne faisait le job correctement, j’ai décidé d’en créer une. Voilà cinq ans que je me consacre à cette aventure. Le produit est commercialisé depuis novembre 2019, nos clients sont majoritairement en France mais aussi en Belgique et au Portugal. » Ses réponses au questionnaire...

- Le déclic ? Le premier verre ? Une histoire ? Le premier souvenir de « vin » est un souvenir d’enfance. Celui d’un gamin de sept/huit ans, debout dans la benne tirée par le tracteur, enfoncé dans le raisin jusqu’aux genoux, en direction de la coopérative de Lézignan-Corbières, tout à la joie d’enfant de participer à la récolte du vin de mes grands-parents. Le déclic, pour ce qui occupe mes journées actuellement, quatre bouteilles de Château Haut Gléon (vin de mon mariage) passées à l’évier parce qu’elles avaient trop attendu, oubliées dans ma cave dont, il fallait se rendre à l’évidence, j’avais du mal à m’occuper.

- La devise ? Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Une soirée en marge du Salon des vins de Loire 2017, une soirée chenin rassemblant tout ce que ce cépage permet en une seule soirée. Une révélation...

- Cave ou armoire ? Combien de bouteilles ? Caveasy dans ma cave pour les vins qui peuvent attendre un peu et que je suis sûr désormais de ne pas oublier, et Caveasy aussi dans l’appart pour les vins à consommer maintenant pour avoir sous la main la bonne bouteille au bon moment. Au total : cent bouteilles.

- Les trois coups de cœur du moment ?

Depuis septembre 2020, je me suis fixé de ne pas boire deux fois le même vin dans les douze mois à venir. Cela permet donc de découvrir plein de nouvelles choses.

Dans les belles découvertes :

- Primavera Aligoté, 2019, blanc, de Vincent Giraudon et Romain Paire : une petite entorse à ma passion pour le chenin, gros coup de foudre.

- Château937, 2014, Cuvée Cuvée « 2 x 19 x 53 = Passion, rouge, de Christophe Rivière : une cuvée confidentielle de 213 bouteilles, une pépite.

- K-Or, 2018, Clos Troteligotte rouge, de Emmanuel Rybinski : une finesse et une élégance que je ne connaissais pas dans le Cahors.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article