Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Avec Le Brun de Neuville, des Petites lampées toutes en nuances et en ... Substance !

PARIS. Et toutes en magnums ! C'est en effet ces contenants que la maison Le Brun de Neuville* avaient choisi de sortir de ses caves de Bethon, agréable petite commune de la Marne, sur la côte de Sézanne, pour présenter sa sélection de bulles qui devraient « faire briller vos fêtes de fin d'année ! ». Histoire...

. Le lieu. Substance, ouvert  il y a un an, au 18, rue de Chaillot,  dans le très chic XVIe arrondissement, par un trio de passionnés : Stéphane Manigold, le restaurateur; Matthias Marc, vingt-cinq ans, le chef d'origine franc-comtoise; Anthony Pedrosa, le pétillant directeur de salle, par ailleurs sommelier, amateur de sancerres mais pas que ... Et peut-être, demain, dans les Fous de vin...

- Le menu. D'influence un brin franc-comtoise, évidemment, avec en mise en bouche, un dôme de pomme de terre et de cancoillotte aux œufs de truite. Suivent des coquillages, moules et coques, marinés, céleri rave confit et sauce yaourt perlé, feuilles de mertensia maritima, la fameuse plante à huitres. Avant de superbes gnocchis poêlés, cresson fermenté, condiment jaune d'œuf fumé et jus à la Morteau. Puis un parfait filet de bœuf de Galice, maïs au barbecue, chénopodes et jus au mezcal. En dessert, figues fraîches et rôties, biscuit aux épices, jus de figue vinaigré et glace à la myrthe. De beaux produits, plein de saveurs, un menu nature, dans l'air du temps ! Un régal. 

Avec Le Brun de Neuville, des Petites lampées toutes en nuances et en ... Substance !

. Les vins . Avant de passer à table, pour ouvrir l'appétit et lier les conversations, le Blanc de Blancs Brut. Ce que dit la cave de ce 100% chardonnay, comme son nom l'indique ? « 33% de vin de réserve, fermentation malolactique partielle, tirage en juin 2013, six années de vieillissement, dosage à 8 grammes ».  On est là sur la « cuvée basique » de Le Brun de Neuville, basique mais pas bas de gamme ... Bulles d'une joyeuse vivacité dans une robe jaune vert, des fleurs blanches à plein nez, du citron et des notes crayeuses, qui reviennent en bouche dans une belle harmonie. 

Sur les coquillages deux cuvées de la gamme Authentique, des champagnes vieillis sous liège pendant de longues années et bouchés en liège-agrafe, « selon la tradition champenoise des siècles derniers ». Dans les verres, le Blanc de Blancs « 8% en fûts et 23% en vin de réserve, tirage en juin 2015, vieillissement de quatre années, dosé à 6 grammes ». Jaune doré, nez plein de nuances et de flagrances, du citron, des noisettes, du jus de raisin, des agrumes, des herbes fraîches. Bouche délicate, épices douces et citron mains de Bouddha., longue finale. Pour escorter vos Saint-Jacques, par exemple... La seconde cuvée Authentique est un peu plus florale. Ils en disent quoi ? « 65% chardonnay dont 2,80% de solera**, et 35% de pinot noir, dont 51% de vin de réserve. Tirage en juin 2014, vieillissement de quatre années, dosage à 6 grammes ». Élégant cordon de bulles dans une robe plus soutenue que dans le premier verre, nez fleurs blanches qui laissent percer du citron et de la pâtisserie bien beurrée... Bouche pulpeuse comme celles de certaines starlettes ! 

 

Avec Le Brun de Neuville, des Petites lampées toutes en nuances et en ... Substance !

- La cuvée Clovis de la Lady de N accompagne les gnocchis mais vous pourrez, un soir de fête, la servir tout aussi bien sur « un filet de veau et purée de panais au poivre de Sichuan », comme le recommande, avec gourmandise, le sommelier maison... « 80% de pinot noir et 20% de chardonnay, dont 8% de vin de réserve, tirage en mai 2008, vieillissement de dix ans, dosage à 8 grammes. » C'est la gamme phare de la maison !  Toujours la même robe éclatante, corbeille de fruits, pomme et poivre, flagrances de fleurs blanches. Bouche crémeuse, ample, du fruit et des épices. Une valeur sûre. 

 

Avec Le Brun de Neuville, des Petites lampées toutes en nuances et en ... Substance !

- Avec la viande, une sorte de trou ... non pas normand mais américain, avec ce Colgin Estate IX 2006, un domaine appartement à LVMH depuis 2014. Un vin très Napa Valley.  Cabernet franc, merlot et petit verdot, assemblage à la bordelaise, pour un vin costaud comme un joueur de foot-ball américain, même si le boisé est bien fondu, un peu chocolat, juteux ...

Viennent ensuite les fromages, escortés d'un Grand Vintage 2009*** et de la Grande Sélection 2000. Pour le premier, « du chardonnay à 93% assemblé au pinot noir, fermentation malolactique, tirage en mars 2010, dosé à 4 grammes ». Un autre registre !  Robe paille, nez énorme sur le miel d'acacia, le citron marocain, la brioche, le coing, le grillé ... Tout cela donne en bouche une alliance de haut rang, le minéral se mariant avec le iodé, avant une finale gourmande.

La Grande Sélection, « assemblage de chardonnay à 75% et de pinot noir à 25%, tirage en 2001 de 3.500 magnums, quinze ans de vieillissement, dosé à 9 grammes » accompagnera tous vos plats de poissons, fumé ou pas, le caviar et autres œufs... On est cette fois plutôt sur des notes exotiques, avec une pointe de réduction au premier nez.  Brioche, pierre à fusil, fruits blancs ... le nez  de vos amis vont s'affuter. Belle matière en bouche, de la gourmandise et une finale sur des pointes de fenouil sauvage. 

Pour terminer, j'ai bien aimé le mariage des figues et de la glace à la myrthe avec le Tendre Rosé brut. « Un assemblage de chardonnay (48%), de pinot noir (32%) et de vin rouge de pinot noir**** (20%) dont 40% de vin de réserve, quatre années de vieillissement et dosage à 9 grammes ». Parfait vin de désert, tarte au chocolat et sorbet de framboise par exemple, il décline des arômes de fruits rouges et reste tendre jusque dans la finale. Et la tendresse, bordel ! 

Les Petites lampées reviennent bientôt...

* Il y a deux ans et demi j'avais visité les caves de Bethon et vécu une jolie expérience : Petites lampées de vins clairs de Lady de N.

** La soléra ou réserve perpétuelle consiste à ajouter chaque année des vins de la vendanges pour compensé le vin soutiré des fûts empilés les uns sur les autres.

*** Pour les fêtes Le Brun de Neuville met aussi en vente le Grand Vintage 2008, en bouteille, à 39 euros.

**** Petit rappel : la Champagne est la seule appellation française où il est autorisé d'assembler du vin rouge au vin blanc pour fabriquer du rosé. 

. Pratique. Les prix vont de 28 euros la bouteille pour le rosé à 39 euros. Les magnums de 58 euros pour le rosé à 82 pour le 2009 Grand Vintage. 

Avec Le Brun de Neuville, des Petites lampées toutes en nuances et en ... Substance !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article