Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Petites lampées, nuances de gris, chenin, bordeaux et bulles zéro dosage ...

BOURGES. Du rosé, oui, mais du gris de Reuilly ! L'autre soir dans un resto de la ville, autour  d'un bò bún au boeuf, très goûteux, face au plus bel hôtel Renaissance de la ville, on a eu le choix entre deux 2018, la cuvée Insolite du Domaine Denis Jamain ou le Petit Gris du Domaine Dyckerhoff ... Mais comme on aime les petits gris à la charentaise et que l'étiquette nous a plu, on a choisi le second, habillé d'une jolie robe claire aux reflets de peau d'abricot. On est rarement déçus par ces gris berrichons, et celui-ci ne fait pas exception, avec leur nez élégant de fruits jaunes mûrs escortés de pointes légèrement épicées, fringants, fluides, désaltérants, sur une longueur légèrement saline. Bref, les rosés d'été par excellence. 

Petites lampées, nuances de gris, chenin, bordeaux et bulles zéro dosage ...

- Les Vignerons de Pignan sont installés aux portes de Montpellier, entre mer et garrigues. Apporté par un ami, l'autre jour, pour un mâchon déjeûnatoire sur l'île Moustique des marais, cette syrah, simple, fluide et délicate... à la robe atramentaire, sur un nez typique de compote de baies noires aux épices. Tanins souples, finale désaltérante... Bref un flacon de pique-nique estival ! 

Petites lampées, nuances de gris, chenin, bordeaux et bulles zéro dosage ...

- On change complètement de registre en remontant dans la vallée de la Loire avec ce blanc des Coteaux du Vendômois de l'excellent Domaine Patrice Colin, dont on apprécie régulièrement les vins. Ici un blanc vieilles vignes de chenin, 2018, lumineux, au nez très riche, un peu mielleux, sur des notes de pommes cuites dans un sirop parfumé de cardamone. Bouche généreuse, finale un peu fluide mais un joli bout de ... chenin apprécié autour de tapenades et d'houmous, à l'heure de l'apéro. 

Petites lampées, nuances de gris, chenin, bordeaux et bulles zéro dosage ...

- Bordeaux, tiens, y'avait longtemps ! Un tour-de-by 2015, dégusté au cours d'une soirée sympa, autour d'un barbecue. Encore un peu jeune, si vous avez ça en cave vous pouvez le conserver, mais très sympa sur la viande rouge et une (vraie) ratatouille. Un assemblage de cabernet sauvignon, majoritaire, de merlot et d'un soupçon de petit verdot. Robe grenat, du fruit, baies noires, griottes confites, des notes d'olives noires confites, un peu de tabac, des effluves un peu boisées, voire vanillées, marque de l'élevage de douze mois en barriques de chêne français. Sympa mais à attendre ...

Petites lampées, nuances de gris, chenin, bordeaux et bulles zéro dosage ...

- On termine cette série par des bulles, le brut nature, zéro dosage de Champagne Lenoble, un assemblage de chardonnay de Chouilly (25%) de pinot noir de Bisseuil (30%), des Grands Crus, et de pinot noir (45%) des vendanges 2012. Je ne sais pas vous, mais j'adore, en avançant dans l'âge, les bruts zéro dosage, pour leur vivacité, leur fruité, leur franchise, leur côté désaltérant. Celui-ci ne déroge pas à la règle. De la puissance, de l'élégance, de la tonicité à revendre, sur des pointes de confiture d'agrumes, de fruits blancs, de brioche grillée, avec un côté crayeux qui se prolonge en bouche jusqu'à plus soif ...

Les petites lampées reviennent bientôt...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article