Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Le Mondovino continue de tourner...

« Le vin est semblable à l'homme; on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable ». C'est du Beaudelaire. Qui sert d'introduction à cette rubrique. 


- Enchères. Des records ont été battus fin février aux enchères d'Artcurial où près de mille lots ont été vendus pour la modique somme de 590.537 euros. Ce sont les pétrus qui ont une nouvelle fois remporté les plus belles enchères avec onze bouteilles 1981 à 17.400 euros, cinq du millésime 1998 à 12.30 euros et six 2006 à 10.900 euros. Jolie enchère également pour douze bouteilles de haut-brion 1982 vendues 8.200 euros et douze d'yquem 2009 pour 5.800 euros. Côté Bourgogne, deux la-tâche 1980 du Domaine de la Romanée Conti ont attend respectivement 3.200 et 3.600 euros.

- Voir grand. Le vigneron-négociant languedocien Gérard Bertrand décline dorénavant son fameux rosé Gris Blanc en format jéroboam, soit trois litres et en mathusalem, six litres. Les grands formats sont très à la mode dans les boites et les restaurants de plages branchées, en France comme à l'étranger. Dans le même registre, la cave de Limoux Anne de Joyeuse a présenté au salon Wine Paris son nouveau rosé, un IGP du pays d'Oc, proposé en magnum et notamment destiné « aux paillotes »... 

- Du kif !  Pas celui auquel vous pensez ! MDCV qui regroupe quatre domaines de Provence (les Châteaux de Berne, des Bertrands, de Saint-Roux et Ultimate) tous en conversion bio va mettre sur le marché un « rosé plaisir » baptisé Kif, commercialisé dans une bouteille à vos qui laisse paraître, quand elle est vide, des bulles gravées à l'intérieur ...

- C'est sauvignon ! Une centaine de vins du Cher (Quincy, Menetou, Sancerre) et de la Nièvre (Pouilly-Fumé) ont participé au dixième Concours mondial du sauvignon, dont j'ai essuyé les plâtres il y a quelques années ... qui s'est tenu du 8 au 10 mars, à Udine, en Italie. Trois jurés du Cher sont également de la fête. Résultats dans quelques semaines au salon Prowein.

- Du vent ! La contestation contre la construction de les parcs d'éoliennes industrielles monte partout en France et la région de Chablis en est le dernier exemple. « Les vignerons et la population n'en veulent plus ! » dit une association d'opposants qui veut défendre le site « emblématique et historique de la voie romaine » qui relie Préhy à Puits-de-Courson où il est prévu d'accueillir sept girafes à pognon. D'autres sont prévues dans l'Yonne, notamment dans la région de Chablis. Le maire de la commune est monté au créneau : « Une série de machines colossales, visibles de différents lieux constitutifs de notre richesse culturelle, oblige à une contestation radicale de leur gigantisme et de leur incongruité (…) Le magnifique panorama de la colline des grands crus de Chablis doit-il se résumer à un spectacle d’éoliennes créant un effet d’encerclement de mâts culminant à 150 mètres de haut ? » a-t-il commenté. 

Le Mondovino continue de tourner...

- Auvergnat. La Maison Desprat et la Cave Saint-Verny, en Auvergne, ont décidé de se marier... et de créer une nouvelle famille baptisée Desprat-Saint-Verny. La Cave Saint-Verny accueille soixante-deux vignerons et treize salariés; la Maison Desprat, spécialisée dans la distribution emploie vingt-cinq salariés. Les projets ? La plantation de cinquante hectares supplémentaire dans les cinq ans, la construction d'un nouveau chai à barriques et une refonte complète des gammes...

-Clermontois. La ville de Clermont-Ferrand veut relancer ses vignes... Elle a lancé un appel aux viticulteurs pour qu'ils replantent quatre hectares de vignes bio en appellation Côtes-d'Auvergne-Chanturgue. Objectif : doubler la superficie actuelle des vignes de Clermont-Ferrand. Les candidats ont jusqu'au 30 mars. En guise de loyer, les viticulteurs pourront régler en nature une centaine de bouteilles estampillées Ville de Clermont-ferrand, par hectare de vigne. Mais il faudra attendra attendre 2024 pour déguster ... Un exemple à suivre Bourges ? Où a été lancée, petit rappel, l'an dernier l'opération Vendanges ...

- Mars au Centre. Trois rendez-vous dans le Centre-Loire à noter sur vos agendas pour ce mois de mars. Le 14, dès 18 heures, à Châteaumeillant, présentation du millésime 2018 au Foyer rural place du Champ de Foire. Le 20 mars, atelier œnologique à la Maison de Reuilly avec Jean-Michel Sorbe. L'heure n'est pas précisée sur le calendrier (tél.09.67.37.84.89). Idem pour la conférence sur le nouveau millésime proposé le 29 mars à la Villa Quincy. (02.48.51.72.34). 

C'est tout pour aujourd'hui ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article