Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Des bulles pour se souvenir de Gérard Basset ...

DEUIL. J'ai pris cette photo le 13 avril 2014, à l'occasion de la vingt-huitième vente aux enchères de Toques et  Clochers, à Limoux. Les deux invités d'honneur étaient Gérald Passedat, le chef triplement étoilé du Petit Nice à Marseille, et Gérard Basset, que l'on voit ici assis sur la borne gravée à son nom, dans les vignes de Sieur d'Arques. Le Meilleur Sommelier du Monde 2010 est décédé des suites d'un cancer à l'âge de soixante et un an.

Gérard Basset n'était pas le plus médiatique ni le plus connu des sommeliers... français. Originaire de Saint-Etienne, il s'était installé dans les années 1980 au Royaume Uni. Sacré homme de l'année par le magazine anglais Decanter, il avait décroché son titre de Meilleur Sommelier du Monde sous la nationalité britannique, à Santiago du Chili, lors d'une finale d'anthologie, face au Suisse Paolo Basso et au Français David Biraud.

Autodidacte, Gérard Basset avait commencé sa carrière comme plongeur avant de devenir sommelier puis chef d'entreprise, propriétaire de l'hôtel TerraVina, en Angleterre, qu'il tenait avec son épouse Nina. Discret, sympa, ouvert, disponible, Gérard Basset va manquer au monde du vin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article