Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

La RVF sacre Guillaume Sorbe et son Domaine des Poëte pour ses blancs...

MÉDIAS. Dans son numéro Spécial millésime 2017, la Revue du vin de France a décerné le titre de Vigneron de l'année à Guillaume Sorbe et à son Domaine des Poëte. « Nous connaissions Guillaume Sorbe pour ses vins de Touraine, nés dans le Loir-et-Cher. Depuis plusieurs années, il mûrit un projet d'envergure dans deux appellations discrètes du Centre-Loire, Reuilly et Quincy, écrit le journaliste Alexis Goujard. En 2001, il plante des sauvignons, pinots noir et gris, laisse les vignes s'acclimater à leur terroir avant de signer son premier millésime en 2011. En cave, une foule de petites cuves sert à vinifier chacune des vingt-huit parcelles séparément et à suivre l'évolution des moûts de chaque terroir lors des fermentations. Le ton est donné. Les blancs de Guillaume Sorbe survolent la dégustation. » Sur Quincy, parmi sa cuvée Argos obtient la note de 15-15,5... Idem sur Reuilly avec la cuvée Orphée. Deux cuvées haut de gamme : 21et 25 euros. Pour « des blancs d'un volume et d'une énergie épatants »...

Quid des autres vins du Centre-Loire ?

Sur l'appellation Quincy, un autre vin a été retenu, parmi les quatorze dégustés, la cuvée Les Nougats de Valéry Renaudat). Sur Reuilly, c'est le Domaine Luc Tabordet qui sort du lot parmi les quinze vins dégustés. 

Sur l'appellation Menetou-Salon, quarante et un vins ont été dégustés. Ont été retenus : Domaine de La Tour Saint-Martin (Cuvée Pommerais), Van Remoortere et Domaine de l'Ermitage, pour les rouges. Domaine Philippe Gilbert (Les Renardières), Domaine Pellé (Les Vignes du Ratier), Domaine Jean Teiller (La Montaloise), Domaine Roger Champault pour les blancs.

Pour Pouilly-Fumé, vingt-cinq vins dégustés. Sont nommés : Domaine Jonathan-Didier Rabiot, Maison-Bondelet (Cuvée Villa Paulus), Joseph Mellot (Le Tronc Sec), Domaine Saget.

Les Coteaux-du-Giennois... Douze vins dégustés et deux retenus. Florian Roblin pour son rouge et Émile Balland pour sa cuvée de sauvignon Les Beaux jours.

Et Sancerre ? On y vient... Cent soixante et onze vins dégustés et seize retenus. Pour les rouges : Domaine Vincent Pinard (Cuvée Vendanges Entières), Domaine Pierre Morin (Bellechaume), Domaine Claude Riffault (La Noue), Daniel Crochet. Pour les blancs : Domaine François Crochet (Cuvée Chêne Marchand), Domaine Vincent Pinard (Le Château), Domaine Vacheron (Le Pavé), Domaine Delaporte (Les Monts damnés) , Domaine Fouassier (Les Romains), Julien et Clément Raimbault (Zeste), Domaine Pierre Martin (Monts Damnés), Domaine Matthias et Émile Roblin (Ammonites), Domaine des Terres blanches (Vallon), Domaine Thomas-Labaille (L'Authentique) , Domaine Guillerault-Fargette (Les Panseillots) , Domaine du Nozay (Les Terres Blanches).

- Le Spécial Millésime 2017. La Revue du vin de France. Numéro 622. Juin 2018. 7,95 euros. 

 

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article