Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Laurent Gerra n'aime pas le bio, ah que gaga !

MÉDIA. Comme je ne suis pas abonné au ...  Figaroooooooooo !, l'interview de l'imitateur préféré de l'animateur des dimanches de France 2 a échappé à ma sagacité, pourtant très grande... Qui est vraiment Laurent Gerra, interroge le journal dans son chapô  ? Réponse : un petit rigolo qui n'aime pas le vin bio.  « Ce vin bio, c'est une malédiction, déclare-t-il. Hier, on m'en a servi dans ma loge, et puis encore au restaurant! Par conséquent, j'ai désormais mis sur ma fiche technique “PAS DE VIN BIO!” Je veux des sulfites! Notez qu'il y a pire: le vin nature… On dirait du jus de pomme et de l'éther avec un peu d'urine de poney. » Le vin bio, une malédiction ? Il n'y va pas par le dos de la cuillère ! N'aurait-il pu que de la piquette dans sa vie ? Pour info, voici quelques domaines dont ce comique ne boira donc jamais les vins  : Romanée-Conti (Bourgogne), Château Latour (Pauillac), Château Guiraud (Sauternes), Château Pontet-Canet (Pauillac), Château Palmer (Margaux), Château Montrose (Médoc)... Pour ne citer que quelques uns des plus célèbres crus qui ont choisi la voie bio voire biodynamique. 

Sur les réseaux et dans la glouglousphère, les propos de l'imitateur ont fait un ... tabac !  Je vous livre quelques réactions ?

- « Rien que la question posée en grimaçant "c'est du bio ?" suffit pour comprendre qu'il est dans sa vie comme sur scène, dans la caricature ».

- « Ce qui m'insupporte, c'est cette légèreté affichée et assumée d'associer à un vin non apprécié, tous les vins et d'oser le "quand je rentre dans un restau je demande d'office, pas de bio chez vous ?" En pensant : "c'est tous de la merde". Il n'a aucun scrupule à dénigrer le travail de toute une profession. je ne vois pas comment il peut se présenter comme le défenseur du bon goût. Il n'est même pas capable de reconnaître son vin*, alors son opinion...».

- « La provoq , c'est un métier, et les jugements à l'emporte pièce , forcément ça heurtent ! C'est d'ailleurs fait pour cela. Ceci dit , à force de faire de la provoq dans son métier, il ne sait plus faire la part des choses et ça c'est plus embêtant, ne pas savoir être mesuré et réfléchi, à son âge, m'inquiète, d'autant plus que l'on a, au jour près , le même âge. »

- « Ça n'est pas tant qu'il ne reconnaisse pas son propre vin, c'est qu'il le trouve mauvais puisque présupposé "bio", selon lui, qui est drôle. Après il fait bien ce qu'il veut hein, et ses fans étant généralement en maison de retraite, peu de chances qu'ils en boivent, du bio.»

- « D’une part, il fait partie du monde du vin, d’autre part, sa ligne d’attaque est récurrente. En revanche, je pense qu’il faut se moquer de ce genre de manichéisme crétin, comme on se moque de ceux, identiques, de Michel Onfray** ou d’Antonin Iommi-Ammunategui***, tous néfastes pour l’image du vin. »...

Voilà, on s'en moque ! 

* Laurent Gerra est également vigneron. En 2013, en direct dans l'émission C à vous, il n'avait pas reconnu ni aimé... son vin. Vidéo. Regardez sa tête quand il dit : "C'est bio ?"...

** Le philosophe de Caen est l'auteur de ce jugement définitif dans son Cosmos : « J'aime le vin et si j'avais pu boire une seule fois dans ma vie un bon flacon conçu selon les principes de l'agriculture biodynamique, je ne me serais pas interdit la philosophie de Rudolph Steiner, car sa pensée aurait été validée par ses produits. Hélas, je n'ai jamais bu de vin issu de la biodynamie qui ne soit une exécrable piquette .» Le pauvre ... 

*** Il est le créateur du blog No Wine is Innocent et l'auteur du Manifeste pour le vin naturel et milite pour les vins naturels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard Chat 17/01/2018 09:42

Le bio est avant tout une pratique culturale et le respect du sol et des terroirs, ces vignes malmenées par la chimie pendant des décennies retrouvent vie.
Pour la vinification c'est tout autre chose il y a des mauvais vinificateurs bio ou non bio ,et suivant la qualité des raisins le sulfitage peut être fortement réduit.
Je conseille donc à cet humoriste de confirmer son jugement restrictif par une dégustation à l'aveugle de nos grands vins de Loire.

Alain Fourgeot 17/01/2018 10:03

C'est un récidiviste. Je n'ai pas cité les domaines ligériens qui sont en bio et en biodynamie... la liste serait bien longue.