Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Gerhard Richter s'affiche sur le mouton 2015 ...

PAUILLAC. La première étiquette date de 1924. Elle était l'œuvre de l'affichiste Jean Carlu. Vingt ans plus, tard, en 1945, le baron Philippe de Rothschild décida que les étiquettes de Mouton-Rothschild, Grand Cru Classé de Bordeaux, seraient l'œuvre d'artistes renommés. Mirô, Cocteau, Chagall, Braque, César, Picasso, Bacon, Wharhol, Dali, Balthus, Koons, Tàpies, Niki de Saint-Phalle, Hockney et même le Prince Charles, si, si... se sont succédé. Toutes ces étiquettes sont visibles dans un espace dédié attenant au cuvier du château, quand l'exposition n'est pas en tournée internationale. À ne rater sous aucun prétexte... 

Pour le dernier millésime mis en bouteille, le 2015, c'est l'Allemand Gerhard Richter qui a été choisi. Voici ce qu'en dit le château dans son communiqué : « Né en 1932, prodigieux inventeur de formes et de techniques picturales, célèbre dans le monde entier, il fonde son travail sur la relation dialectique entre peinture et photographie, entre figuration et abstraction. Son œuvre pour Mouton est le fruit d'un processus à la fois aléatoire et savamment élaboré qu'il appelle Flux. L'artiste fixe sur photo des couleurs en mouvements, saisies à l'instant idéal de leur composition. De même, un assemblage harmonieux donne au grand vin, matière vivante, son équilibre et sa plénitude.» 

Comme le veut la tradition, l'étiquette est également signée par le propriétaire du domaine. C'est donc aujourd'hui Philippe Sereys de Rothschild qui l'a paragraphée, au nom de ses frères et sœur en lieu et place de Philippine de Rotschild, décédée en 2014.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article