Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Au Grand Véfour, les bulles de Le Brun de Neuville en belles lampées ...

PARIS. À moins de trois mois des fêtes pétillantes, les maisons champenoises présentent ici et là leurs cuvées. Les petites lampées ont été invitées à déguster les champagnes Le Brun de Neuville au Grand Véfour... On y va ?

- La maison. Issue d'une coopérative, créée en 1963 par une trentaine de vignerons, qui deviendra la marque Le Brun de Neuville* dix ans plus tard, elle regroupe aujourd'hui 170 adhérents et vinifie, bon an mal an, quelque 350.000 bouteilles, soit un tiers du potentiel, le reste des jus étant vendu en négoce. Le vignoble, chardonnay (majoritaire) et pinot noir, s'étend sur cent cinquante hectares situés sur le terroir calcaire des Coteaux du Sézannais, du côté du village de Bethon. 

- Les vins. Le Brun de Neuville propose trois gammes de champagnes. La gamme traditionnelle, cinq cuvées vieillies trois années sur latte; la gamme Authentique, avec trois cuvées vieillies sous liège pendant quatre années, et bénéficiant d'un bouchage liège-agrafe; la gamme Lady de N, un ensemble de quatre cuvées, vieillies de six à dix ans dans les caves. Selon les cuvées,  comptez entre 26 euros et 53 euros.

- Le lieu. Le Grand Véfour de Guy Martin, cette très belle maison doublement étoilée, située au bout du jardin du Palais Royal. Le menu ? Magnifique. Fines tranches de bar sur une salade de boulgour, chou-fleur et oignons nouveaux acidulés, graines de sarrasin grillées; chair de tourteau, légumes relevés de gingembre dans une fine tranche de radis blanc acidulé; filet de canette cuit doucement, artichauts blancs et violets, des écrevisses et des pistaches**; fromages; palet de noisette et chocolat au lait, glace au caramel brun et prise de sel de Guérande. Pour le plus grand bonheur des yeux et du palais... 

Au Grand Véfour, les bulles de Le Brun de Neuville en belles lampées ...

- La dégustation. À l'apéritif, sur des tempuras de crevettes, de légumes et de feuilles de basilic, le Blanc de Blancs brut en magnum, dosé à 9,8 grammes. Belle robe aux reflets jaune citron, nez sur les fleurs blanches, notes de craie, de fenouil. Bouche vive, tapissante, sur une finale citronnée.

. Sur l'entrée, la cuvée Authentique Blanc de Blancs. Robe d'un bel or pur,  bulles vives. Nez un peu épicé, des notes crayeuses, des fruits blancs. Belle attaque vineuse, bouche très vive, s'arrondissant, sur des fruits blancs, des notes de noisette, longue finale, dense et citronnée..

. Sur le tourteau, Grand Vintage 2009, chardonnay et pinot noir (7%). Robe or élégante, nez exotique, sur les agrumes confits, la feuille de figuier, des notes de pâtisserie et de sablé, escortées de pointes florales. Bouche riche, dense, droite, sur une finale un peu iodée, d'une grande fraîcheur.

Au Grand Véfour, les bulles de Le Brun de Neuville en belles lampées ...

. Sur les fromages, d'abord la cuvée Lady de N, Cuvée Chardonnay, pâle et très effervescent. Nez tout en finesse, des fruits, de la brioche, des épices, des agrumes. Une bouche évoquant la craie, le citron, l'anis. Finale un peu beurrée. Puis la Cuvée Clovis, 20% de chardonnay assemblé au pinot noir.  Robe aux reflets verts, nez floral, sur des baies mûres, bouche vineuse, sur les fruits rouges séchés.

. Sur le dessert, la cuvée Grande Sélection, en magnum, chardonnay et pinot noir (25%), offrant de très belles bulles. Nez fruité et pierreux, notes salines, bouche sur le grillé, la brioche, les agrumes confits. 

- Conclusion. Une belle gamme de champagnes élégants et abordables. Si j'avais un cadeau à faire, je choisirais la cuvée Authentique, pour son excellent rapport qualité/prix (28 euros), sa force de caractère, la délicatesse de sa bouche et son bouchage liège-agrafe original. Ne pas offrir, évidemment, à un(e) ... placomusophile !

Les petites lampées reviennent bientôt...

* Le nom est celui  d'une vieille famille, propriétaire du château de Bethon.

**  Avec le filet de canette saignant, Damien Chamy, le directeur de Champagne Le Brun de Neuville, grand amateur de vin, avait choisi un barolo 2009 du grand vigneron italien Roberto Vœrzio. J'y reviendrai dans de prochaines petites lampées. 

Au Grand Véfour, les bulles de Le Brun de Neuville en belles lampées ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article