Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Imanol Harinordoquy à gauche et son associé Lionel Osmin, qui sera le bienvenu, quand il le souhaitera, chez les Fous de vin ...

Imanol Harinordoquy à gauche et son associé Lionel Osmin, qui sera le bienvenu, quand il le souhaitera, chez les Fous de vin ...

IMANOL HARINORDOQUY. Les Fous de rugby connaissent inévitablement ce troisième ligne biarrot né à Bayonne, deux fois champion de France, vainqueur avec l'équipe de France de cinq tournois des Six Nations, dont trois Grands Chelems à l'époque où les Bleus dominaient le rugby européen. On se souvient qu'il fut sacré homme du match du fameux quart de finale de la Coupe du monde 2011 contre l'Angleterre ... Après avoir mis fin à la carrière en 2016, Imanol Harinordoquy a décidé de consacrer son temps aux caves à vins/à manger, baptisées Les Contrebandiers, créées avec Lionel Osmin *. La première fut ouverte en 2014 à Biarritz, et le concept franchisé en 2015, avec l'ouverture de deux établissements à Pau et Saint-Étienne. Mais notre Fou du jour veut voir encore plus loin en rejoignant  Lionel Osmin pour créer Les Passeurs de vins, une maison de négoce spécialisée dans la commercialisation de vins étrangers, espagnols, italiens, allemands, argentins ... Pourquoi Passeurs ? « Les passeurs sont ceux qui créent le jeu, les décalages, les ouvertures, ils font la différence et, par leur vista, peuvent renverser le cours des choses, commente l'ancien troisième ligne. Et nous, nous franchissons les frontières pour découvrir, goûter et proposer aux amateurs de vin quelque quatre vingt dix crus  du monde dans une gamme de prix allant de six à cent euros... pour les barolos et les grands rieslings allemands, mais la majorité des cuvées se retrouvent chez les cavistes en dessous de vingt euros. ». Place au questionnaire...

- Le déclic, le premier verre ? Plutôt une histoire d'atmosphère qui se dégage autour de la convivialité qui existe en partageant un vin. Quant à mon premier verre, un ribero del duero pendant les fêtes de Pampelune, à l'âge de vingt ans...

- La devise ? La meilleure des bouteilles est celle que l'on partage ... C'est de moi !

- Le meilleur souvenir de dégustation ? C'était il y a trois semaines, un repas gibier où une douzaine de copains apporte chacun une bouteille ou deux ... Le partage du goût, le goût du partage...

- Cave ou armoire à vins ? Combien de bouteilles ? Cave et armoire et des bouteilles dans différents sites. J'aime retrouver des bouteilles en dehors de chez moi comme si elles appartenaient à quelqu'un d'autre. Combien ? Beaucoup ...

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Domaine Arretxea, Cuvée Hegoxuri, grès schistes 2010, blanc. L'expression du terroir, une belle acidité, très minéral et une finale très équilibrée.

- Oliver Zeler, syrah 2014, une syrah allemande, surprenante, des notes de cassis et de poivre, une finesse en bouche et beaucoup de fraîcheur. Un must !

- Kidnapper Cliffs, chardonnay 2009, Hawkes Bay, Nouvelle-Zélande. Souvenir rapporté de la coupe du monde en 2011. Des notes de fleurs blanches, de noisette, une très belle couleur jaune avec des reflets verts. Très élégant !

* Lionel Osmin, a suivi des études d'agronomie avant de travailler dans l'export pour plusieurs domaines phares du Sud-Ouest. En 2010, il initie Lionel Osmin & Cie et commence à importer des vins avant de proposer à notre Fou de vin du jour de porter l'aventure des Passseurs de vins.

 

Commenter cet article