Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Avec la SNCF, les petites lampées n'en n'ont pas fait tout un plat  !

BOURGES. J'aurais du écrire Paris au lieu de Bourges... Mais, comme le savent ceux qui me suivent, les aléas des transports ferroviaires, pour ne pas écrire que la SNCF fait chier, m'ont empêché de rallier la capitale, l'autre jour, le train ayant été supprimé sans préavis... Bilan : un prometteur déjeuner raté. Oui, on me convie encore quelques fois à déjeuner ...

L'invitation m'avait été envoyée il y a déjà plusieurs semaines par l'agence Transversal et son directeur général Jean-François Hesse, initiateur de ce rendez-vous baptisé On en fait tout un plat, dont le premier acte avait eu lieu l'an dernier, à la même époque, au Carré des Feuillants d'Alain Dutournier, un endroit que je ne déteste pas ... 

Pour le deuxième acte, consistant à nouveau à « sublimer les produits de marque » qui ont confié leur image à l'agence Transversal, Jean-François Hesse avait choisi le 39v, le restaurant de Frédéric Vardon, une étoile Michelin. L'endroit affiche une grande modernité et la cuisine du chef n'est pas reste. 

Avec la SNCF, les petites lampées n'en n'ont pas fait tout un plat  !

Le menu ? Je lis avec vous et j'ajoute les vins ...
Pour l'apéritif, toasts de foie gras mi-cuit Dubernet et Préfou Tipiak escortés du Blanc de Blancs de Champagne Palmer & CO. Pour l'entrée, velouté vert d'herbes sauvages, Carré Frais accompagné de la cuvée Unfiltered Chardonnay 2014 de la Newton Vineyard dans la Napa Valley. Velouté suivi du caviar de la Maison Prunier, lentilles vertes du Puy, délicate gelée de langoustine servi avec l'excellente cuvée Caroline 2008 (déjà goûtée ailleurs) de Château de Chantegrive. En plat, un bœuf laqué fondant de la Maison JA Gastronomie, foie gras Dubernet façon Rossini, pommes croquettes, plat pour lequel ont été choisis deux vins, le haut-médoc de Château d'Arsac, issu de la WineMakers'Collection signée Michel Rolland et le fronsac 2012 de Château de la Dauphine. Enfin, en dessert, vacherin fruits de la passion et pamplemousse sur un pineau des Charentes de la Maison Reynac, avant le café et les mignardises et le pousse..., un  cognac XO Royal de Prince de Polignac. Voilà ... 

Ça vous met l'eau à la bouche ? Moi si ... Merci à la SNCF de m'avoir éviter ce calvaire ! Mais je ne vais pas en faire tout un plat ...    

Avec la SNCF, les petites lampées n'en n'ont pas fait tout un plat  !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article