Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Cesare Bonascocia, Italien fou de vins bios, se souvient de Vega Sicilia...

CESARE BONASCOCIA. Vous aurez rapidement compris que ce Fou de vin est Italien. Le joli nom chantant, oui... En fait, anglo-italien. Débarqué en France en 2009, après plusieurs expériences dans des restaurants, ce jeune sommelier se dit « passionné par le vin et tout ce qui va avec, de la vigne à la table, chaque étape étant importante.» Créateur il y a un peu plus d'un an du site Vinoveritas, basé à Tours, Cesare sélectionne et revend des vins qu'il aime, propose des animations et des dégustations. « Le vin ne doit jamais être un produit de production de masse, privé de cœur ou de personnalité, précise-t-il, voilà pourquoi je veux le terroir dans mon verre et que j'ai une préférence pour des vins en bio/biodynamie.» Bienvenu chez les Fous !

- Le déclic ? Le premier verre ? Vega Sicilia 2001. Grâce à ce vin, j’ai commencé à comprendre que le vin ce n'est pas QUE du vin !

- Une devise ? Deficiente vino, deficit omne. (Si le vin manque, il manque tout)

- Le meilleur souvenir de dégustation? Première fois en Bourgogne ! La côte-de-nuit le premier jour. Magique.

- Cave ou armoire ? Combien de bouteilles ? Je préfère une cave troglodytique (je suis en Touraine), car j’aime bien le côté naturel ! Sans parler du charme ! Pour le reste, je pense qu'il ne faut jamais avoir une quantité trop importante de bouteilles telles que vous risquez d’oublier. Le vin est là pour être bu, pas pour la décoration !

- Les trois coups de cœur du moment ?

Je suis très Loire en ce moment alors...

. Les Graves 2014, Pascal Lambert, chinon AOC, rouge. Je travaille avec Pascal depuis un moment. J’ai même fait les vendanges de ce millésime, une très belle expérience. Au-delà de ça, le vin commence à être prêt à boire et montre tout le potentiel de l’année : riche et équilibré.

. Vouvray Méthode traditionnelle extra brut de Francois Pinon. Très fin et digeste.

Et puis ...

. Arretxea 2011, Irouléguy. C’est la fin d’hiver et donc j’aurai bientôt plus envie de rosés et de blancs, mais pendant les mois froids, il me faut du rouge ! Ce vin est excellent, complexe et puissant, mais tout en finesse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article