Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Les petites lampées aiment le cabernet franc et le passito de Carole...

BOURGES. Ah oui, le vin est aussi un voyage. Ces petites lampées de début d'année vous transportent donc dans l'île de Pantelleria, où la jolie Carole Bouquet est devenue vigneronne... Mais elles débutent dans le Bordelais avant de faire une escale du côté de Chinon, autour d'un cépage emblématique, le cabernet franc... Embarquement immédiat.

Du cabernet franc, on en trouve aussi dans ce 2011 de Château les Carmes Haut-Brion. Si vous vous baladez par là, sur les petites routes des Graves, vous ne pourrez pas rester indifférent au charme suranné de ce château digne d'un conte de fée et de son parc paysager du XIXème siècle. Le Groupe immobilier Richet, devenu propriétaire du domaine et de ses cinq hectares de vignes, a beaucoup investi et construit un nouveau chai, inauguré au début 2015, pour hisser les vins des Carmes au plus haut niveau. Ce 2011, assemblage de merlot et de cabernet franc, auquel est associé un cinquième de cabernet sauvignon, encore jeune, sera évidemment à revoir dans les années à venir, quand les tannins seront plus fondus. Il a été très apprécié, après avoir été carafé, pour sa robe pleine de fougue, sombre, encre, et son nez dense et élégant, notes de cèdre, et un discret boisé soutenant des arômes de baies noires. Bouche relativement friande, souple, équilibrée, sur une finale longue et épicée. Un bien joli pessac-léognan à encaver si l'on peut...

Les petites lampées aiment le cabernet franc et le passito de Carole...

- Deux chinons pour poursuivre le voyage, ouverts par des amis, sur un saumon rôti aux cacahouètes grillées, riz basmati.... D'abord celui de Bernard Baudry, ancien conseiller viticole au laboratoire de Tours aux côtés de l'inénarrable Jacques Puisais, après des études oenologiques à Beaune. Il s'est installé en 1975, ici, sur un petit domaine de deux hectares. C'est aujourd'hui son fils, Matthieu, qui dirige le domaine, passé à une trentaine d'hectares, répartis sur différents types de sols. « Cette diversité permet d'appliquer des principes de vinification parcellaires où chaque vin se distingue par la nature de son terroir. Nous recherchons dans chacune de nos cuvées à exprimer l'élégance, la pureté et la fraîcheur aromatique du cabernet franc, en harmonie avec chacun de nos terroirs » expliquent les Baudry qui conduisent leurs vignes en bio, dans désherbants, ni produits de synthèse. Ce 2011 Domaine, vendangé manuellement, a été élevé une année en cuves bois et barriques après une fermentation lente. Bien dans sa robe, sur un nez raffiné et exhéburant de baies sauvages, joliment envahissant en bouche, délicat, sur des tannins assez fins, il pourra bien évidement vieillir longtemps dans votre cave afin de lui apporter un supplément d'âme...

Les petites lampées aiment le cabernet franc et le passito de Carole...

- Toujours du côté de Cravant-les-Coteaux, le Domaine Fabrice Gasnier, propriété familiale depuis quatre générations, vingt-sept hectares, conduits depuis l'an 2000, en biodynamie certifié Demeter. Ce 2010, grand millésime, joliment habillé, sur un nez plein, épicé et floral, notes de sous-bois, offre en bouche de jolis tannins, des arômes de fruit noirs, une finale rafraîchissante, beaucoup de gourmandise et de croquant. Un chinon rabelaisien qui n'a cure de la modération... Mais, quand même, il faut.

Les petites lampées aiment le cabernet franc et le passito de Carole...

- Toujours du cabernet franc avec ce touraine, la cuvée Cinabre 2011 du Domaine de la Garrelière de François Plouzeau qui a lui aussi choisi la biodynamie. Il évoque une « cuvaison de vingt-deux jours avec extraction par piégeage puis une fermentation malo-lactique en barrique sur quatre mois et un élevage en barrique de deux/trois vins pendant douze mois » . Et un « collage au blanc d’œufs frais bio » ce qui ne manquera pas d'en faire sourire quelques uns... Bon sinon, c'est un régal. Jolie robe chatoyante, nez un brin confituré, développant des notes de cerises, jolie mâche en bouche, ample et riche, sur des tannins peu présents. On peut là encore glouglouter avec plaisir...

Les petites lampées aiment le cabernet franc et le passito de Carole...

- Pour terminer ces premières petites lampées de l'année, direction la Grande Bleue et l'île toujours de Pantelleria, au large de la Sicile, en regardant la Tunisie. Carole Bouquet, oui l'actrice, la belle Carole, a depuis plusieurs années investi dans un vignoble qui produit un sangue d'oro, traduisez Sang d'or, extravagant. Issu du muscat d'Alexandrie ou Zibbido (signifiant raisin à sécher) qui pousse sur des terres volcaniques et pierreuses, de l'argile et des limons. Comme aux Açores, les vignes en terrasses sont ici protégées du vent, qui souffle en permanence, par des petits murs de pierres. « Les raisins, vendangés tardivement à la main, sont, une fois triés, séchés au soleil, deux à trois semaines, puis ajoutés à un vin de fermentation afin d’augmenter la teneur en sucre », explique-t-on. Après la fermentation et la clarification, le vin est mis en bouteilles. Ouvert le soir de Noël, avant le réveillon, le 2012. Robe de soie or, nez incroyablement riche et plein, fruits secs, fruits confits, abricot, ananas, pêche rôties, figues, peut-être des effluves safranées. Même sensation en bouche, séveuse, caressante, douce, dense, extrêmement fruitée, finale longue, interminable sur les zestes d'oranges, laissant le palais tapissé d'un velours jouissif. Bref, une vraie gourmandise à déguster devant un feu de cheminée en écoutant Chopin ...

Les petites lampées reviennent bientôt...

Commenter cet article