Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

HA ! Le vin, les dessinateurs et Pierre Perret...

LIVRE. Sobriété du titre : le Vin. Seize dessinateurs, dont certains ne sont plus là aujourd'hui pour nous faire rire, ont planché sur ce thème imposé : Avoine, Barbe, Blachon, Bridenne, Lacroix, Laville, Loup, Mordillo, Mose, Napo, Nicoulaud, Sabatier, Serre, Siné, Soulas, Trez... Que les moins de vingt ans ne peuvent pas tous connaître. Le livre est paru au début des années 1980, aux Humoristes Associés (HA!). Je me souviens l'avoir eu entre les mains à cette époque mais il avait disparu de ma bibliothèque... Des amis, qui l'ont retrouvé dans une brocante, me l'ont récemment offert, joli cadeau. Et j'ai donc relu, avec bonheur, la préface de Pierre Perret, sortie de ma mémoire. Ces quelques extraits sont mon cadeau de Noël à mes fidèles lecteurs... A la bonne vôtre et bonnes fêtes !

- « Le vin est un nectar vivant. Il a une adolescence tumultueuse, une maturité prometteuse, une vieillesse épanouie. La vertu du vin est inversement proportionnelle à la jeunesse...»

- « Le vin "vieux" rend amoureuse la femme frigide, combatif le convalescent, hors de nuire le général, clément l'avocat général et l'histoire ne le démentira pas, capable d'embraser les ecclésiastiques les plus vertueux...»

- « Une conversation à table s'interrompt pour parler d'un grand vin. C'est un désagréable moment pour moi que de voir des convives boire à grands traits en discutant du budget déficient de la Sécurité sociale ou de la rougeole de leur petit dernier...»

- « Un vin digne de ce nom doit être dégusté dans un verre. De préférence à pied, surmonté d'une jambe fine et d'un calice mince et bien évasé ! Le plaisir de la dégustation est décuplé par le bonheur de l'œil qui mire à contre-jour en s'attendrissant sur les vermeils, les rubis, les rouges cerise ou les nectars pivoine. Leurs parfums sont d'ambre, de santal, de vieux bois ou de cèdre, de garrigue ou de vermouth, d'aubépine ou de bruyère, de pomme reinette ou de framboise, de prune ou de noisette, de pleurotes ou de truffes ou, entre autres, de mousse d'arbres... »

- « Le vin est euphorisant, il procure l'ivresse et la gaité, non dépourvues de bienfaits, il excite l'esprit, incite à la franchise, il suscite l'oubli, combat le chagrin et la déception...»

- « Il n'est pas indispensable d'être très riche pour boire "bon". Encore que s'i on l'est, cela ne rende pas mauvais le vin. Je suis depuis toujours partisan pour ma part du "peu mais bon"...»

Et, en conclusion...

- « Donc, futurs amis qui vous apprêtez à m'inviter un jour, sachez que je déteste : le whisky, les gens dépourvus d'humour, les militaristes, les buveurs d'eau, les fumeurs à table, les anciens colons, les futurs académiciens, les plats froids qui devraient être servis chauds et ... tout ceux qui n'aiment pas le vin. »

Commenter cet article

pourcheresse 23/12/2015 17:20

Sur cette lecture d'évidence et en guise de conclusion calendaire je te souhaite un bon NOËL et une bonne année en trinquant avec toi (et tous "tous tes fous du vin )
A ta santé ALAIN (hum...ilest bon ...) Denis

Alain Fourgeot 23/12/2015 17:36

Du vin jaune ? À la tienne, merci et joyeuses fêtes.

pourcheresse 23/12/2015 17:29

Sur cette lecture d'évidenceet en guise de conclusion calendaire,je te souhaite un bon NOËL et une bonne année en trinquant avec toi ( et " tous tes fou's du vin " ). A ta santé mon cher ALAIN. (hum...il est bon . )
DENIS