Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Julien Plaud, fou à cause d'un meursault, se souvient d'un vinotrip chez Samuel's Gorge...

JULIEN PLAUD. Il est le co-fondateur de Vinotrip, un site spécialisé dans le tourisme œnologique en France. « Passionné de vin et de voyage, j’aime partir à la rencontre des vignerons, découvrir leur métier et déguster, bien sûr ! », précise-t-il. Vinotrip propose à des amateurs de vin, « confirmés ou novices », de partir dans les vignobles en France et de rencontrer les hommes et les femmes qui font le vin. « Nous proposons des séjours dans la plupart des régions viticoles françaises (le Bordelais, la Bourgogne, la Champagne, l’Alsace, le Val de Loire, la Vallée du Rhône, le Languedoc-Roussillon) et comptons bien développer encore l’offre œnotouristique dans de nouveaux vignobles, explique-t-il. Nous travaillons également avec Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du Monde en 2000, qui signe une gamme de séjours œnologiques exclusifs, baptisée les Accords d’Olivier Poussier. Le premier séjour, réalisé et conçu par Olivier, est une découverte des vins emblématiques des appellations Savennières, au Château Soucherie et Saumur-Champigny, chez Thierry Germain au Domaine des Roches Neuves

Merci d'avoir rejoint les Fous, Julien. Si vous pouviez convaincre Olivier Poussier d'en faire autant, ce serait top ... À bientôt.

- Le déclic ? Le premier verre ? Je ne peux pas franchement parler de déclic, plutôt de lente maturation ! Après des premières expériences désastreuses avec des vins bon marché dans ma jeunesse, je m’y suis progressivement intéressé. Si je devais citer un moment qui m’a fait basculer : un diner chez mes parents, avec un meursault, je ne me souviens malheureusement plus du domaine, ni de l’année, pas encore le réflexe, mais définitivement de mon premier "wahou "...

- La devise ? “Il n'y a pas de joie sans vin”, ça me plait bien.

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Plus que la qualité intrinsèque d'un vin ou spiritueux, c'est le moment de la dégustation qui marque notre mémoire. Et quand on arrive à avoir les deux, cela devient magique. Pour ma part, il s'agit de Samuel's Gorge, McLaren Vale (quarante-cinq kilomètres au sud Adélaide), aux antipodes de l'image que les Français se font des vins australiens. D'abord, le site est une enclave paradisiaque : une vieille grange tient lieu de salle de réception, avec petit musée vin et huile d'olives. Tout est atypique, à commencer par les cuves de vinification, en ardoise. Ensuite Justin McNamee, le "winemaker", un chevelu aux idées longues avec qui nous avons passé un moment magique. Il travaille un grenache, un tempranillo et une shiraz : richesse des tanins s'exprimant dans le velour, maturité des fruits sans explosion alcooleuse ou confiturée. Et pour reprendre les mots de Justin : "To smell is to see, to taste is to know".

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Je dois avoir aujourd’hui une soixantaine de bouteilles. J’ai la chance d’avoir une cave personnelle à Paris qui offre de bonnes conditions de conservation. Pas encore d’armoire, mais c’est une idée de cadeau à m’offrir… !

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Cuvée Énergie Yang, Vin de France, Côtes du Rhône méridionales, 2008, du Domaine Viret, vigneron Philippe Viret, C'est une pure merveille, du fruit en masse ! Cela se boit sans modération, il n’y a pas de souffre, et pour dix euros, il ne faut pas se priver !

- Vignoble Egreteau, vigneron Ludovic Egreteau, pour un cognac, cru Fins Bois, Pure Oak Cask. Une eau-de-vie aux arômes de vanille et agrumes. Structure équilibrée avec des tanins suaves, puissance et fraîcheur des notes épicées pour une longue finale. J'ai adoré me délecter de ce cognac en suivant la victoire des Français contre les Canadiens au rugby.

- Castiglion del Bosco, Brunello di Montalcino (Toscane), 2009. Après avoir visité ce magnifique domaine, j’avais rapporté quelques flacons et ils s'expriment à merveille aujourd'hui : arômes de cerises noires, équilibre parfait des tanins et fraîcheur. Sur des ris d'agneau, ce fut un régal.

Commenter cet article

Alliod 25/05/2016 14:13

Un article très intéressant !

Rien de tel qu'un bon Meursault pour tomber amoureux du vin...
D'ailleurs, si vous cherchez quoi déguster avec votre Meursault, ou si vous souhaitez en apprendre plus sur cette appellation, rendez-vous ici :
http://www.hometsvins.fr/accord-mets-vins/plats-avec-vin-bourgogne-meursault-blanc
ou ici :
http://www.hometsvins.fr/guide-des-vins/fiche-vin/france/bourgogne/meursault/blanc

Bonne journée !

Alliod 26/05/2016 15:01

Voilà : s.barry@hometsvins.fr

Merci beaucoup

Alain Fourgeot. 25/05/2016 14:34

Il faut me donner votre mail et je vous l'envoie...

Alliod 25/05/2016 14:25

Avec plaisir !

Alain Fourgeot. 25/05/2016 14:21

Vous feriez mieux de répondre au questionnaire des Fous de vin si vous voulez promouvoir hometsvins... Vos liens ne fonctionnent pas sur les réponses. Bonne journée.