Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Le Mondovino continue de tourner... (6)

« Le vin est semblable à l'homme; on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable .» C'est du Beaudelaire. Qui sert d'introduction à cette rubrique.

- C'est en Loire ! Pour attirer les appellations qui lui font défaut, InterLoire a décidé de baisser ses cotisations dès le 1er janvier 2016. Abandonnée par les Fiefs vendéens, Bourgueil ou Montlouis, qui la jugent « inefficace », l'interprofession ligérienne a donc décidé de passer le prix de la cotisation de 4,23 euros par hectolitre en moyenne, à 2,50 euros/hl. Manque à gagner : plus de trois millions d'euros dans un budget qui était de quelque dix millions en 2014. En 2016, les cotisations ne représenteront plus que 4,6 millions d'euros, contre 7,8 millions. Interloire espère ainsi rallier les interprofessions qui font bande à part. Pas sûr que celle du Centre-Loire (le BIVC) soit intéressée. Elle a décidé, depuis le début, de rester indépendante...

- C'est particulier ! Plusieurs sommeliers ont décidé de lancer une plate-forme de vente de vin en ligne d'un nouveau genre sur laquelle ils conseillent les clients avant achats. Sommelierparticulier.com est le projet de cinq sommeliers reconnus : Caroline Furstoss, sommelière du restaurant Jean-François Piège, Aurélien Gil-Artagnan, ancien sommelier du restaurant triplement étoilé Epicure à l'hôtel Le Bristol à Paris, Lionel Schneider, chef sommelier du Park-Hyatt Paris Vendôme, Caroline Loiseleux, ancienne sommelière du restaurant Itinéraires à Paris, et Christophe Menozzi, ancien chef sommelier du restaurant Georges Wenger en Suisse. Gratuitement, les internautes prendront rendez-vous en choisissant un créneau horaire via le site pour obtenir, en retour, un rendez-vous téléphonique avec un sommelier de l'équipe, pour un entretien de vingt minutes, gratuit, destiné à cerner les besoins et les envies du client. Lequel sera ensuite livré à domicile. Déjà opérationnel, le site sera officiellement lancé courant septembre. Ils en disent quoi, les cavistes ?

- C'est en Berry ! Le label Vignobles et Découvertes a été décerné au Berry Centre-Loire et officiellement lancé fin juillet. Créé en 2009, ce label est attribué par Atout France, après recommandation du Conseil supérieur de l’œnotourisme, à une « destination à vocation touristique et viticole proposant une offre de produits touristiques multiples et complémentaires (hébergement, restauration, visite de cave et dégustation, musée, événement,…) et permettant au client de faciliter l’organisation de son séjour et de l’orienter sur des prestations qualifiées ». Portée par le BIVC (Bureau interprofessionnel des vins du Centre-Loire) et les Offices de tourisme de Bourges, Mehun-sur-Yèvre et Vierzon, cette labellisation concerne, dans un premier temps, les vignobles de Menetou-Salon, Quincy et Reuilly. Quatre-vingt-un prestataires sont intégrés au dispositif, les caves des vignobles, évidemment, mais aussi de nombreuses formules d’hébergements, de restauration, d’activités et d’événements, et pas moins de neuf sites patrimoniaux, tous promus par les trois offices de tourisme. Un second projet est à l’étude sur le Sancerrois. Vignobles et Découvertes Destination Berry Centre-Loire

- C'est à Cheverny ! La belle Maison des vins de Cheverny évolue et se dote de nouveaux outils interactifs dédiés à la promotion collective des vins. Le premier d'entre eux est une nouvelle salle multimédia, dans laquelle une nouvelle borne connectée « intuitive et informative » a été installée. Les vignerons ont par ailleurs décidé de lancer une nouvelle application de dégustation. Elle permet d'avoir une présentation audio du vigneron pour chaque vin dégusté. « Le visiteur muni de son verre équipé d'une puce électronique, se dirige avec sa tablette ou smartphone vers la centaine de crus proposés à la dégustation, explique le syndicat.. Il lui suffit de poser son verre sous la cuvée souhaitée pour se voir servir trois centilitres du nectar demandé ». Le client peut ensuite, sur l'application, choisir le numéro du vin dégusté pour écouter le vigneron décrire son vin.

- C'est à Sancerre ! Je l'ai testé pour vous et c'est vraiment chouette ! Quoi ? Le nouveau film aventure en 4D de la Maison des Sancerre qui réfléchit, pour l'an prochain, à une refonte complète se son espace. Installé dans un fauteuil avec des lunettes 4D, on se glisse dans la peau d’un grain de raisin pour un voyage exceptionnel au départ des coteaux du Sancerrois jusqu’à la cave. C'est court mais très efficace. A ne pas manquer. Par ailleurs, la ville propose chaque samedi une visite gourmande du Piton à travers un parcours ponctuées par les lieux historiques, avant l'ascencion de la tour des fiefs, XIVème siècle, du haut de laquelle on peut profiter d'un panorama exceptionnel à 360 degrés sur les vignes et la Loire. Une dégustation de produits locaux est proposée à la fin de cette balade. C'est à 10h30, jusqu'en septembre. accueil@tourisme-sancerre.com.

- C'est en France ! Le Conseil constitutionnel a censuré en tout ou partie dix-hui articles de la loi Macron et donc retoqué, tiens ! L'article visant à assouplir la communication sur l'alcool et le vin, dont ne veut pas la ministre de la Santé... Que disait le texte ? : « Ne sont pas considérés comme une publicité ou une propagande, les contenus (…) relatifs à une région de production, à une toponymie, à une référence ou à une indication géographique, à un terroir, à un itinéraire, à une zone de production, au savoir-faire, à l’histoire ou au patrimoine culturel, gastronomique ou paysager liés à une boisson alcoolique disposant d’une identification de la qualité ou de l’origine . » Sans rien remettre en cause sur le fond, les Sages ont statué sur la forme. Ils ont, en effet, considéré que cet article, comme les dix-sept autres, n’avait aucun rapport avec l’objet de la loi Macron. Le monde viticole et la presse du vin se sont évidemment émus d'un tel rejet de cet article pourtant nécessaire. Reste a espérer aujourd'hui que la promesse du Premier Ministre de reproposer au vote du Parlement les dix-sept articles, dont celui-ci, sera tenu... Et qu'il sera à nouveau adopté.

- C'est très cher ! Si l'on en croit une classement du site spécialisé Wine Searcher le vin le plus cher au monde est bien un bourgogne mais il ne s’agit pas d’une romanée-conti ... Sur la plus haute marche du marché se trouve un vin d’Henri Jayer, un richebourg Grand Cru, en Côtes-de-Nuits, vendu 5.195 dollars (14.254 euros) la bouteille de 75 centilitres. Le premier bordeaux, un pétrus, doit se contenter du dix-huitième rang. À eux seuls les bourgognes font un tir groupé impressionnant trônant aux trois premières places, avec quatre autres vins dans les dix premiers et au total pas moins de quarante vins sur cinquante ! Ce classement des « cinquante vins les plus chers du monde » a été établi à partir des listes de prix de 54.876 cavistes, négociants et producteurs dans le monde, répertoriant 7.283.489 bouteilles de vin, tous millésimes confondus, et avec un prix moyen par bouteille. Il faut rappeler qu'Henri Jayer, mort en 2006 à quatre-vingt-quatre ans, était un farouche opposant du recours aux substances chimiques et à la filtration et qu'il prônait le faible rendement ...

- C'est le monde ! Lu dans lefigaro.fr le top 5 des « vignobles du monde les plus magiques et spectaculaires » d'après le sommelier Manuel Peyrondet qui place en tête la vallée du Douro (fleuve d’or), au Portugal. Suivent les vignobles de Barolo (Italie), de Santorin (Grèce) des Cinque Terre (Italie) et celui de la Côte d'Or (France) en automne, oui, en automne ! Vous voyez ce qu'il vous reste à faire si vous n'êtes pas encore partie en vacances ... Bon, sinon, il y a aussi le vignoble de Sancerre qui n'est pas mal du tout, toute l'année...

C'est tout pour aujourd'hui ...

Commenter cet article