Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Mathilde Lefebvre, folle à cause d'un sylvaner, se souvient d'un 1983 de Chevalier ...

MATHILDE LEFEBVRE. Notre Folle de vin du jour est née à Orléans et a vécu pendant dix-huit ans à Férolles, dans le Loiret. « Rien ne me destinait à travailler dans le vin, explique-t-elle mais en 2008, je suis partie à Mâcon et là, j'ai rencontré Michel, il travaille au Domaine de Poncetys : je serais restée des heures à l’écouter parler de vins.»... D’expériences en expériences, Mathilde poursuit depuis cette date sa formation. Elle vient de rentrer de Bordeaux, où elle a travaillé pour la maison Millésima pendant deux ans. Et elle est en ce moment en alternance, entre Tours et Sancerre, au Domaine Joseph-Mellot, pour préparer une licence Commerce des Vins. Ses réponses ...

- Le déclic ? Le premier verre ? Le déclic s’appelle Pierre Bores, du domaine éponyme à Leh, Reichsfeld, en Alsace. Lors de nos vacances estivales, mes parents, qui voulaient être sûr de ma bonne orientation, m’ont emmenée voir ce viticulteur. Rencontre magique, un fou, un passionné. Son sylvaner, Sécateur d’or 2004*, coule encore dans le fond de ma gorge.

- Une devise ? Du pain, du vin, des bons copains et tout se passe bien !

- Le meilleur souvenir de dégustation ? Double magnum du Domaine de Chevalier, millésime 1983. Ma première dégustation de "vieux" vin, à l’occasion des trente ans du domaine.

- Cave ou armoire? Combien de bouteilles ? Cave, chez mes parents, une centaine de bouteilles. Vivement la fin de la vie étudiante.

- Les trois coups de cœur du moment ?

. Bollinger, millésimé 2004 : je n’aime pas les effervescents, là c’est différent, le nez est plein de gourmandise, la bouche ronde et enveloppée.

. Château Peyrabon : la Fleur 2005. Un pauillac soyeux, velours, des tannins si bien travaillés.

. La Grande Cuvée des Edvins, pouilly-fumé, Domaine Joseph-Mellot, mon coup de cœur, même si je ne devrais pas le dire pour le moment...

*Le Sécateur d'or est une médaille obtenue au Concours mondial du sylvaner à Hambourg.

Mise à jour/Août 2016. Mathilde poursuit son chemin... Elle est aujourd'hui en Colombie britannique et travaille pour La Stella Winery à Osoyoos.

Commenter cet article