Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Le Mondovino continue de tourner... (1)

« Le vin est semblable à l'homme; on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable .» C'est du Beaudelaire... Qui va servir d'introduction à cette nouvelle rubrique ...

- So drôle ! Si vous suivez un brin les réseaux sociaux, vous avez vu passer quelques posts à propos de SoPerrier. Késako ? Un cocktail, présenté mi-mars dans un bar parisien branchouille de la capitale. Vous avez eu le tsunami Spritz - d'origine italienne- vous aurez peut-être la vague SoPerrier. Du sauternes allongé au Perrier... So, le vin, a été spécialement "créé" par le Château Bastor-Lamontagne avec les Châteaux Guiraud et Rayne-Vigneau. Et Perrier, ben, c'est... fou ! Des blogueurs, comme le Bon Vivant Nicolas de Rouy, se sont déchaînés contre l'idée de mettre de l'eau dans leur vin et surtout dans du sauternes. Bon, si vous essayez cet été ce breuvage, donnez des nouvelles ...

- Cheverny à Chambord. Les vignerons de Cheverny et Cour Cheverny vont ouvrir, en juillet, une Maison des vins à Chambord, qui accueille chaque année dans les un million et demi de visiteurs. Se trouvant sur la place Saint-Louis, cet espace de soixante-dix mètres carrés sera dédié à la découverte des vins et propriétés de ces deux petites AOC ligériennes, avec une approche numérique annoncée novatrice. L'installation proposera également à la dégustation une cinquantaine de vins de Cheverny et Cour Cheverny, reprenant à plus petite échelle le concept de distribution au verre adopté par la première maison des vins de Cheverny (90 000 visiteurs pour 17.700 verres de vins dégustés en 2014). Bon, ben voilà une idée qu'elle est bonne. Pourrait-être reprise à Bourges, pour les vins du Centre-Loire. En face la cathédrale ou dans l'ancienne Maison de la Culture qui cherche une nouvelle vocation...

- Seuilly revient à Chinon. Actuellement rattachées à l'AOC Touraine, les vignes de Seuilly (Indre-et-Loire), aux confins de l'Anjou, du Poitou et de la Touraine, vont rejoindre l'appellation Chinon. Rabelais doit se taper sur le ventre ! C'est en effet à Seuilly que l'auteur de Pantagruel est né en 1494. « Beuvez tousjours, ne mourrez jamais », mais du chinon, sacrebleu !

- Terroir et bulles de Tatin. Les Domaines Tatin (Reuilly/Quincy) vont proposer très bientôt une collection Terroir (Quincy) forte de quatre cuvées provenant de quatre terroirs différents. La cuvée Sucellus est actuellement composée de l'assemblage de ces quatre vins. Maroussia Tatin et son père Jean ont décidé d’isoler un fût de chacun d'eux et de les mettre en bouteilles séparément pour relever l'originalité des terroirs de Quincy : graves sableuses et graves argileuses. Ce sont des cuvées de maximum 350 bouteilles chacune, millésime 2013, vendues ensembles. Les étiquettes ont été créées par Elis, la sœur de Maroussia, illustratrice, qui a déjà réalisé l’étiquette de la cuvée du Pé’Miniau. Les Tatin ont également décidé de sortir une cuvée de bulles baptisée Les Demoiselles s’en mêlent ou Les Demoiselles s’emmêlent, le nom n'est pas encore choisi. « En 2010, au moment de mon arrivée sur l’exploitation, mon père a planté une petite parcelle de pinot gris et pinot blanc, hors AOC où mon grand-père avait des vignes, la Vigne de l’étang, explique Maroussia Tatin. On a vendangé à la main, pressé en grappe entière. C’est une vinification en méthode ancestrale, zéro dosage, mis en bouteille à la main aux environs de 1003/1004 de densité». Hâte de goûter !

- Gueule de bois ! Il y a eu ce documentaire, sur Canal + : Vin français : la gueule de bois. Une enquête un brin manichéenne et très controversée de Donatien Lemaître; Elle se termine par une rencontre avec Alexandre Bain, qui, sur Pouilly-sur-Loire, produit des vins "nature". Bon, je ne vais pas en rajouter à tout ce qu'a été dit sur ce Spécial Investigation mais je vous propose de lire ce post d'André Fuster sur son blog Vitinéraires. Ça détend...

- C'est le Printemps ! Les vins de sept appellations du Centre-Loire accompagneront cette année encore le Printemps de Bourges (24/29 avril). Ils seront servis et dégustés dans les espaces professionnels, au bar du Centre-Loire, ainsi que dans les restaurants partenaires. Les étiquettes reprennent cette année le kokopelli de l'affiche du festival. Pendant que j'y suis, un lien pour tous savoir du premier grand festival de l'année : Printemps de Bourges.

- Interpellez vos députés ! Alors que le débat sur le projet de loi sur la Santé de Marisol Touraine vient de commencer à l'Assemblée nationale, les hygiénistes ont écrit à François Hollande pour lui demander de maintenir la loi Évin en état. Dans une lettre ouverte, ils s'inquiètent d'un amendement, déposé par le député socialiste du Loir-et-Cher, Denys Robilard, qui redéfinit le champ d'application de la loi Évin pour la presse, notamment en faisant la différence ente publicité et information. Dans le même temps, la filière vin de donner à ses 500.000 acteurs les moyens d'alerter leurs députés pour leur demander d'être présents en séances, afin de défendre la consommation responsable de vin et ne pas la contraindre d'avantage. C'est ici : http://www.filierevin.fr. J'invite tous les Fous de vin à leur faire passer le message.

C'est tout pour aujourd'hui...

Commenter cet article