Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

Notamment partenaires du Printemps de Bourges et de diverses manifestations culturelles, les vins du Centre-Loire bénéficient d'une très bonne image en France comme à l'étranger.
Notamment partenaires du Printemps de Bourges et de diverses manifestations culturelles, les vins du Centre-Loire bénéficient d'une très bonne image en France comme à l'étranger.

SANCERRE. Avec plus de 327.000 hectolitre vendus du 1er août 2013 au 31 juillet 2014, les professionnels des vignobles du Centre-Loire ont encore amélioré le record des ventes de la campagne précédente, indique le Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre-Loire. « Des exportations toujours en hausse et un marché français en progression compensent la baisse légère des achats du négoce extérieur à la région », précise son directeur Benoît Roumet, pour lequel « l'export progresse encore et revient aux niveaux d'avant la crise ».

Ce qui donne, en chiffres ... Une progression en France de 4% pour l’ensemble des appellations du Centre-Loire, « la clientèle particulière compensant la morosité des CHR». Une hausse de 8% pour les exportations à partir de la région. Le Royaume-Uni accélère sa progression à + 20% (premier client export pour le pouilly-fumé et les coteaux-du-giennois qui font un bond de 32% pour leur export). Solides deuxièmes, les USA (+11%) restent le leader pour Sancerre, Quincy, Reuilly et Châteaumeillant. La Belgique, troisième client des vins du Centre-Loire demeure le premier marché export pour Menetou-Salon.

« Un développement export fort, un marché français qui se maintient voire se développe, cette bonne situation n’empêche pas les professionnels du Centre-Loire de continuer à travailler sur différentes problématiques fortes, commente Benoît Roumet. Il reste en effet, derrière les leaders à l’export, à renforcer la présence de l’ensemble des appellations sur tous les marchés et ce, pour l’ensemble des couleurs.La valorisation de l’ensemble des appellations doit également se poursuivre afin de permettre d’investir vers toujours plus de qualité et d’expression des vins».

Pour le directeur du BIVC, « les vendanges 2014 qui touchent à leur fin sont belles qualitativement et quantitativement. Elles permettront de continuer à travailler au développement des différents vignobles tout en réalimentant des stocks qui, au 31 juillet, ont atteint de très bas niveaux rarement observés ». Une bonne nouvelle n'allant jamais seule...

Carte de visite du Centre-Loire.

. Huit appellations : Sancerre, Pouilly-Fumé, Menetou-Salon, Quincy, Reuilly, Coteaux du Giennois, Châteaumeillant, Pouilly-sur-Loire pour un total de 5.540 hectares. 671 déclarants et 400 professionnels commercialisant en bouteilles dont 360 vignerons, 35 viti-négociants, 6 structures coopératives.

. Production 2013 : 39,6 millions de bouteilles dont 85 % de vins blancs; + 3 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

. Vente de la campagne 2013/2014 : 43,6 millions de bouteilles dont 47,5% à l’export dans 132 pays. Les blancs représentent 92% de l’export du Centre-Loire.

. Le top 12 export : Royaume-Uni, USA, Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Norvège, Canada, Suisse, Suède, Danemark, Japon, Irlande.

. Les plus belles progression de la dernière campagne : Royaume-Uni (N°1) : + 20 %; Suisse (N°8) : + 16 %; Russie (N°13) : + 24 %; Émirats Arabes Unis (N°16) : + 51%; Espagne (N°18) : + 79%.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article