Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux fous !

Buveur, mangeur, cuisineur, voyageur, randonneur, jardineur, peinturlureur, champignonneur, pêcheur. À mes heures ... 

Je partage ici mes coups de cœur et mes découvertes avec d'autres Fous de vin que j'invite à répondre à mon petit questionnaire. 

Prenez contact.

Alain Fourgeot. 

Publié par Alain Fourgeot

A Planète Bordeaux, pendant deux jours, on juge 750 sauvignons du monde ...

Bordeaux (1) . On y est ! Après Blois, l'an dernier, le Concours mondial du sauvignon est revenu chez lui, à Bordeaux, pour une cinquième édition annoncée comme celle de tous les records. Pour nous mettre en bouche, nous avons eu droit jeudi soir à une très savante conférence du directeur de l'Institut des sciences de la vigne et du vin, Denis Dubourdieu. Son thème : le bois, paradoxes et perspectives... Bon, vous dire que j'ai tout retenu serait mentir, on peut boire du sauvignon sans rien savoir de ces passionnantes histoires de molécules... Mais la conclusion est facile à conserver en mémoire : plus il y a de bois et moins le sauvignon conserve sa typicité, l'idéal résidant dans un élevage en cuves inox ou en cuves bois de large contenant. « Le bois apportant un plus a condition qu'il soit imperceptible ». Dixit Denis Dubourdieu.

La mise en bouche s'est poursuivie dans les salons de l'hôtel de ville, autour d'un buffet dînatoire et bien évidemment des sauvignons, pour la plupart médaillés l'an dernier, et des rosés de bordeaux. On a retrouvé quelques bons sauvignons du Centre-Loire (photo du bas), des sud-africains et des néo-zélandais, très végétaux, et quelques curiosités moelleuses venues des pays d'Europe centrale, dont un succulent Pullus slovène.

A Planète Bordeaux, pendant deux jours, on juge 750 sauvignons du monde ...

Ce matin, à l'aube, ou presque, première séance de dégustation à Planète Bordeaux. Trente échantillons au programme pour notre table, la 4. Itou pour les soixante-quatre dégustateurs venus de plusieurs pays. « Il s'agit de juger les sauvignons du monde et donc de faire abstraction de ses propres références », ont précisé les organisateurs... Beaucoup de boulot en perspective.

D'ici demain, ce sont 750 sauvignons qui seront jugés ici, contre 512 l'an dernier à Blois, venus de vingt pays dont quelques nouveaux comme la Turquie, la Slovénie, la Colombie et même le Japon !

La journée va se poursuivre par un déjeuner au Domaine de Chevalier (Léognan) et se terminer par un dîner sur le thème du caviar d'Aquitaine ! Oui, je confirme, jusqu'ici tout va bien ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article